Libido post-accouchement

Grossesse et libido entraînent une période de changements dans la vie sexuelle de la future maman. Celle-ci a parfois du mal à gérer sa fin de grossesse et sa libido après l'accouchement, ce qui entraîne un manque de libido et une absence de désir.

Libido
• Pourquoi ce manque de désir sexuel ? • Changements corporels
• Nouvelles responsabilités

Pourquoi ce manque de désir sexuel ?

Avant d’être maman, elle demeure une femme et doit préserver sa sexualité : grossesse et libido doivent être liées. En effet, être maman, c’est aussi être bien plus qu’une mère. Le couple bébé-maman ne doit pas remplacer le couple homme-femme, il est important de garder une sexualité active. Explications sur ce manque de libido qui fait parfois défaut en période de post-maternité.

Les changements physiques qui font suite à un accouchement sont parfois facteurs de manque de libido. Grossesse et libido sont alors synonymes d'embarras et de douleurs. La fatigue de l’accouchement, ajoutée à une baisse du taux d’hormones, ne favorise pas toujours une vie sexuelle très active. La prolactine est une hormone que le corps sécrète après l’accouchement. Cette hormone entraîne une absence de désir. Celui-ci n'est plus présent comme auparavant et ralentit, par conséquent, l’activité sexuelle.

De plus, la zone du périnée peut rester douloureuse suite à une épisiotomie ou un forceps. La cicatrisation physique et psychique peut prendre du temps, c'est pourquoi grossesse et libido ne sont pas toujours synonymes de joie. La crainte de souffrir lors d’un rapport sexuel est à prendre en considération.

Après l’accouchement on doit aussi s’attendre à moins ressentir de sensations ce qui entraîne un manque de libido. Le périnée est le muscle qui procure l’orgasme. Après l’accouchement, il faut le remuscler et le renforcer afin de retrouver sa sensibilité pour que fin de grossesse et libido ne riment pas avec la fin d'une vie sexuelle.

 

Changements corporels

Le manque de libido est aussi du au fait que les kilos vitaux pour bébé sont devenus disgracieux pour maman. Mais n’oublions pas que tout est dans le psychologique. Désirable et sexy ? Chaque femme peut l’être, tout réside dans l’attitude et non dans le poids !

Cependant, parfois c’est aussi le père qui ne se sent pas prêt à accepter que grossesse et libido puissent rimer ensemble. L’accouchement est quelquefois un bouleversement pour la grossesse et la libido, que ce soit pour la maman ou le père. Le conjoint n’arrive plus à voir l’amante mais seulement la maman. Pourtant le « couple-parent » doit redevenir le « couple-amant » qu’il a eu l’habitude d’être.

 

Nouvelles responsabilités

La prise de conscience de nouvelles responsabilités entraîne aussi un manque de libido. Le passage d’amants à parents n’est pas toujours facile à accepter et à gérer : l’arrivée d’un bébé modifie la vie d’un couple. Grossesse et libido sont souvent liées et entraînent une absence de désir.

En effet, la survie du nourrisson dépend des soins apportés par la maman, ainsi, parfois elle a tendance à trop s’investir dans son rôle et laisser de côté son compagnon. Selon les statistiques 20% des couples recommencent à avoir des rapports sexuels en moyenne un mois après la naissance. L’attention apportée au nouveau né par la mère n’est pas toujours simple à gérer non plus.

La tentation de s’occuper de son enfant plus que de soi-même est grande ! Le père doit aussi se préparer à ne pas avoir autant d’attention qu’avant car la mère a un rôle à jouer plus important dans la période post-natale pour l’enfant comparé au père.

Attention, donc, à ne pas séparer grossesse et libido! Ainsi, tout comme il faut apprendre à vivre avec un petit-être en plus, il faut aussi réapprendre à apprécier ses corps et ne pas les négliger. Au bout du chemin, l'absence de désir prend fin et le plaisir vous attend