Le système urinaire : fonctionnement

Pour comprendre les causes des fuites urinaires, il est important de connaître les différentes parties du système urinaire et leur fonctionnement.

Incontinence
• L'appareil urinaire • La vessie
• Le sphincter
• Fonctionnement de la vessie

L'appareil urinaire

Il y a 3 parties importantes dans l’anatomie de l’appareil urinaire.

Les reins, tout d’abord, sont une partie primordiale de l'appareil urinaire. En effet, ils servent à filtrer et épurer le sang. C’est ce sang qui est transformé en urine dans l'appareil urinaire. Les reins sont reliés à la vessie grâce à deux tuyaux qu’on appelle uretères. L’urine trouve donc son origine dans le système urinaire, au niveau des reins. Elle s’évacue ensuite grâce aux uretères.

La vessie est reliée à l’orifice urinaire, qu’on appelle aussi le méat urétral, grâce à un tuyau appelé l’urètre.

L’urètre masculin est un urètre long. L’urine est donc au début de l'appareil urinaire dans la vessie. Elle passe ensuite par la verge pour sortir par l’orifice urinaire. L’urètre féminin, est quant à lui, court. L’urine se forme dans la vessie, passe par la vulve et s’élimine enfin dans l’orifice urinaire.

La vessie

La vessie est la partie majeure du système urinaire. Elle se compose de 2 parties.

La partie supérieure de la vessie est appelée le dôme vésical. Cette partie du système urinaire est très élastique. Ainsi, entre 2 mictions, la vessie se distend et joue un rôle de réservoir : c’est la phase de remplissage.

Le détrusor est un muscle du dôme vésical. C’est lui qui permet à l’urine d’être évacuée vers l’orifice urinaire car il se contracte lors de la miction. Il joue un rôle de chasse d’eau dans le système urinaire.

La partie inférieure de la vessie est appelée col vésical. C’est là où commence l’urètre dans le système urinaire. Ce col vésical permet à la vessie de retenir l'urine.

Celles-ci sont retenues grâce au sphincter urétral qui est une espèce d’anneau autour de l’urètre. Celui-ci assure donc la continence urinaire dans le système urinaire. Dans l’anatomie du système urinaire masculin, la prostate renforce le sphincter urétral.

Le sphincter

Le sphincter de l’urètre est une autre partie du système urinaire. Il est composé de deux parties, tout comme la vessie. Il s’ouvre pendant la miction pour laisser passer l’urine et se referme ensuite afin d’éviter l’incontinence urinaire et retenir l’urine.

Le sphincter interne de l'appareil urinaire est toujours contracté. Il se relâche seulement au moment de la miction pour laisser passer l’urine. Dans l’anatomie du système urinaire féminin le sphincter est moins développé.

Le sphincter externe renforce le rôle du sphincter interne jusqu’au moment d’uriner. Il se relâche aussi lors de la miction pour laisser passer l’urine. Il est possible de contracter volontairement le sphincter externe quand la vessie est pleine. Ceci permet, entre autre, d’éviter les fuites urinaires.

Fonctionnement de la vessie

On peut observer 2 phases dans le fonctionnement de la vessie qui correspondent au moment avant et après la miction.

Tout d’abord, il y a la phase de remplissage. Les reins sécrètent en permanence de l’urine, comme nous avons pu le voir ci-dessus. L’urine sort donc en permanence des reins via les uretères pour se retrouver dans la vessie. La vessie continue donc à se remplir d’urine jusqu’à ce qu’elle soit remplie : le besoin d’uriner se fait alors ressentir et il n'est plus possible de retenir l'urine. Au moment de cette phase de remplissage, la vessie est étanche grâce au sphincter urétral interne et externe car ceux-ci assurent la continence urinaire.

Apparaît alors la phase de vidange, appelée aussi miction. Quand le besoin d’uriner se fait ressentir, le cerveau déclenche le relâchement des sphincters afin de permettre une évacuation de la vessie. Lors de la miction on peut observer plusieurs mécanismes simultanés qui coordonnent la vessie et le sphincter urétral.

Tout d’abord, les deux parties du sphincter urétral (interne et externe) se relâchent pour ne pas retenir l'urine dans le système urinaire. Ainsi, l'urine passe de la vessie à l’urètre pour être évacuée.

Le détrusor (rappelons que c’est un muscle de la vessie) va se contracter afin de chasser les urines vers l’urètre et, par la suite, vers le méat urinaire.

Après avoir uriner, le détrusor et le sphincter urétral reprennent leur fonction afin de retenir l'urine dans l'appareil urinaire jusqu’à la prochaine miction.