Ver solitaire, taenia : définition, symptômes et traitement

Voici des éclaircissements pour comprendre d’où vient le ver solitaire, appelé aussi taenia. Celui-ci est un des parasites intestinaux le plus dérangeant car il entraîne un amaigrissement même si la personne se nourrit correctement.

Parasites Intestinaux
• Définition du ver solitaire • Ver solitaire : symptômes
• Ver solitaire : traitement

Définition du ver solitaire

Les larves issues de ce ver dans les intestins s’enkystent dans les muscles du bœuf ou du porc. C’est donc en mangeant leur viande que le ver solitaire passe dans le tube digestif de l’homme, notamment quand les viandes ne sont pas assez cuites.

Il y a 3 types de ver solitaire qui existent aujourd’hui. Les types de taenia diffèrent selon les hôtes qui hébergent ce ver dans les intestins.

  • Le taenia solium est le taenia du bœuf. Il se trouve dans ses muscles. L’homme est donc contaminé en mangeant de la viande de bœuf infestée car elle n’est pas suffisamment cuite.
  • Le taenia sagitana est le ver solitaire du porc. Il se contamine aussi à travers de la viande qui n’est pas assez cuite. Ce ver dans les intestins est cependant susceptible de traverser la paroi intestinale de l’homme. Elle envahit alors d’autres organes et entraîne une cisticercose humaine.
  • Le dernier hôte est enfin l’homme qui contamine les autres si les conditions d’hygiène laissent à désirer. Le ver solitaire est notamment responsable de l’hyménolépis nana qui est en réalité un taenia nain car le ver dans les intestins est de plus petite taille.

Ver solitaire : symptômes

Lorsque quelqu’un est infesté par le taenia il peut noter la présence d’anneaux dans les selles. Ceux-ci contiennent des milliers d’œufs qui sont responsables de la contamination hors du corps entre humains.

En effet, on retrouve ensuite ces nombreux œufs dans les draps, sur les sous-vêtements, dans le sol et c’est de cette façon qu’un autre organisme les attrape car ils sont présents dans notre vie quotidienne.

Le taenia peut provoquer des douleurs abdominales, des nausées, des troubles de l’appétit qui sont responsables d’un amaigrissement. C’est pourquoi le ver solitaire est souvent considéré comme le parasite intestinal le plus « visible » car la personne infectée perd énormément de poids alors qu’elle se nourrit correctement.

La cisticercose apporte, elle, des troubles oculaires, neurologiques, mais aussi des maux de têtes si le taenia se localise dans le cerveau. Il faut donc procéder à un scanner cérébral afin d’avoir des image qui mettront en évidence la parasitose.

Rappelons toutefois que le taenia est rare en France. Il est plus répandu dans les pays où l’hygiène de vie est plus à désirer.

Ver solitaire : traitement

Un purgatif sous forme de vermifuge est la solution la plus efficace pour éliminer le parasite dans les selles.

La prévention et le dépistage vétérinaire sont aussi importants afin de voir les animaux infectés.

Enfin, il est primordial de cuire suffisamment la viande de porc et de bœuf et avoir une hygiène corporelle et alimentaire irréprochable.