La qualité au meilleur prix
Des produits naturels pour tous les budgets

Livraison gratuite
sur chaque commande de plus de 50€

Protection des données clients
Vos données sont en sécurité chez nous

Acrochordons : comment s’en débarrasser ?

Les acrochordons sont de petites tumeurs cutanées bénignes qui se forment principalement sur des zones où la peau est lisse. Les acrochordons peuvent apparaître au niveau du cou, des aisselles ou encore au visage (notamment les paupières). Ces petites excroissances sont dans la majorité des cas indolores et inoffensives. Elles provoquent surtout un inconfort esthétique, voire une certaine gêne lorsqu’elles se retrouvent dans des endroits où elles sont accrochées par des vêtements, des bijoux ou des lames lors des rasages.

Acrochordons : quelles sont les causes ?

Un acrochordon est une petite excroissance de chair, généralement de la taille d’un grain de riz, qui apparaît dans certaines zones de la peau. Les causes à l’origine d’un acrochordon demeurent obscures, mais les scientifiques soupçonnent certains facteurs comme le surpoids, le diabète, les changements hormonaux notamment chez les femmes enceintes, l’âge et la génétique d’en être responsables. Des études menées récemment suggèrent également un lien potentiel entre l’éclosion de ces excroissances de peau et le papillomavirus humain. De fait, les acrochordons peuvent également se manifester au niveau des organes génitaux. On estime sa prévalence à 46% au sein de la population générale, avec une prédominance chez les femmes.

Acrochordons : les traitements classiques ?

homme avec un acrochordon au dessus de l'oreille

Il existe aujourd’hui différents types de traitements pour éliminer les acrochordons. En consultant un dermatologue, celui-ci vous proposera selon les cas une mini-ablation par laser, par cautérisation, par cryochirurgie (froid avec de l’azote liquide), ou par excision chirurgicale. Étant donné que la taille d’un acrochordon est souvent proche de celle des grains de beauté, il ne nécessite pas d’interventions invasives ou douloureuses. Il est toutefois préférable de consulter un médecin si vous remarquez un saignement. Consultez un médecin également si la taille de l’acrochordon évolue de manière inhabituelle.

Acrochordons : comment s’en débarrasser de manière naturelle ?

Les causes de l’apparition des acrochordons n’étant pas clairement cernées, il n’existe pas de solution dominante. Cela dit, de plus en plus de personnes préfèrent se tourner vers les alternatives naturelles qui maintiennent l’intégrité de la peau sans pour autant être moins efficaces, loin de là!

Une bonne hygiène de vie est la première thérapie à privilégier, étant donné que le papillomavirus humain peut être une cause parmi d’autres derrière l’apparition des acrochordons. Le but étant de remettre sur les rails votre système immunitaire et de le stimuler afin de renforcer vos défenses naturelles. Cela passe donc par une alimentation équilibrée, la pratique régulière d’exercices physiques, et le cas échéant, l’arrêt de la consommation de produits nocifs tels que la cigarette, l’alcool ou encore les drogues.

Il existe également une multitude d’ingrédients naturels qui sont reconnus pour leur efficacité dans l’élimination des acrochordons. Ces ingrédients sont d’ailleurs souvent intégrés dans des produits anti-acrochordons faciles à utiliser, à l’instar des patchs particulièrement appréciés pour leur côté simple et pratique.

Parmi les principaux composants naturels, citons en premier lieu l’acide salicylique qui se démarque par ses puissantes propriétés fébrifuges et anti-inflammatoires. L’acide salicylique est un principe actif naturel qu’on retrouve principalement dans l’écorce de saule. Posé sur un acrochordon, ce dernier tombera de lui-même en quelques jours sans laisser la moindre cicatrice sur la peau.

huiles essentielles pour lutter contre les acrochordons

On peut aussi avoir recours au vinaigre de cidre qui agit à travers l’acide acétique qu’il contient, même s’il est déconseillé d’appliquer cette solution sur les muqueuses et près des yeux afin d’éviter les sensations de brûlure qui peuvent être très inconfortables. L’huile de ricin est également utilisée pour traiter les acrochordons grâce à ses qualités cicatrisantes. Il suffit pour cela d’imbiber un coton et de le passer régulièrement sur l’acrochordon jusqu’à ce que celui-ci finisse par tomber.

Conclusion

poitrine d'un homme avec un acrochordon

Toujours dans le même registre, on peut aussi citer le bicarbonate de soude, un produit polyvalent qui constitue une bonne alternative aux traitements chimiques, même s’il faut en moyenne entre 10 jours et 2 semaines pour venir à bout des acrochordons de manière définitive.

Autres articles intéressants

Produits Recommandés

Partager sur