Recrudescence de la gale : quels signes chercher pour agir vite ?

La gale est une maladie de peau provoquée par un parasite, un acarien nommé sarcopte. Cette maladie a longtemps été associée à la saleté et elle était considérée comme disparue.

Gale

Elle a fait son retour en France et les collectivités doivent trop souvent faire face à des recrudescences de la gale que l'on découvre quand l'épidémie a déjà pris de l'ampleur. En effet cette maladie est très contagieuse et on pense souvent à tord que le traitement a fait effet en quelques jours. Puis brusquement, on se retrouve avec, au sein d'une famille ou d'une collectivité, avec une recrudescence touchant tout le monde et avec plus de virulence.

Quels sont les signes pour éviter une recrudescence de la gale?

La principale raison pour laquelle il y a tant de recrudescence de la gale un peu partout, c'est que c'est une maladie honteuse que les personnes atteintes cachent. Donc si vous êtes personnellement concernés, parlez-en ! Et si vous soupçonnez que l'une des collectivités que vous ou vos enfants fréquente pourrait être un lieu de contagion, voici quelques signes à surveiller.

Le premier symptôme est l'apparition de démangeaisons fortes, principalement à la sortie de la douche ou du bain. Le sarcopte n'aime pas du tout l'augmentation de la température corporelle et le fait savoir. L'autre symptôme est l'apparition de vésicules perlées, sorte de petits boutons.

Le diagnostique est souvent long à être posé car l'idée de la gale ne vient pas tout de suite à l'esprit. Mais il ne faut pas hésiter à poser la question à des professionnels de santé qui pourront se renseigner sur une éventuelle épidémie dans la région.

Quel est le cycle de vie du sarcopte ?

Si la recrudescence est si fréquente au sein d'une collectivité ou d'une famille, c'est à dire la réapparition soudaine de la gale avec une grande intensité, c'est en raison du cycle de vie de l'acarien.

On peut résumer son cycle de vie à 4 étapes qui se répètent sans cesse :

  • La femelle s'installe dans l'épiderme, creuse des sillons et trouve un mâle pour être fécondé (ou a déjà été fécondée dans son hôte humain précédent).
  • La femelle pond 3 à 5 œufs par jour tout en creusant de nouveaux sillons. Elle avance de 1 à 2 millimètres par jour. Elle ne fait que ça, jusqu'à sa mort un mois plus tard.
  • Les œufs éclosent au bout de 3 ou 4 jours et s'éloignent du sillon creusé par leur mère.
  • Les larves deviennent des adultes au bout de 10 à 15 jours et reprennent le cycle à son début.

On considère que la période d'incubation est d'un mois. Cependant chez une personne qui a déjà eu la gale peu de temps avant, l'incubation n'est plus que de quelques jours.

Comment traiter pour éviter une deuxième contagion?

Il existe divers traitements contre la gale, dont de nombreuses solutions naturelles. Elles sont à utiliser en application externe, comme l'huile homéopathique Naturasil ScabiesTM ou la crème Naturasil Scabies Topical CreamTM.

Peu importe finalement le traitement que vous choisissez, tant que vous gardez en tête le cycle de vie du parasite. Il est facile de tuer les parasites adultes. La plupart des traitements ne nécessite que quelques applications. Mais ces traitements ne tuent pas les œufs. Il faut donc faire une deuxième application après 3 jours, lorsque les œufs ont éclot. Il faut aussi se souvenir que la larve a besoin de 10 à 15 jours pour devenir adulte. Pour être totalement débarrasser de la gale, il ne faut pas hésiter à traiter la peau pendant un mois et à bien surveiller le moindre signe de démangeaisons. Tous les membres de la famille doivent prêter attention aux signes, même si une seule personne a la gale de façon déclarée.

Se débarrasser de la gale demande de la patience et de l'assiduité, en plus de gestes de prévention contre la contagion. Et encore une fois, oubliez les préjugés associez à cette maladie et parlez-en autour de vous !