• La qualité au meilleur prix

    Des produits naturels pour tous les budgets

  • Livraison offerte dès 50€ d'achat

    Choisissez un jour qui vous convient

  • Protection des données clients

    Vos données sont en sécurité chez nous

La technologie laser, une solution contre la chute de cheveux ?

Le casque laser est le dernier venu dans la lutte contre la chute des cheveux. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il dispose d’arguments de poids pour convaincre un grand nombre de personnes, aussi bien hommes et femmes, qui veulent éviter d’avoir un crâne dégarni. Grâce à la miniaturisation d’une technologie longtemps réservée aux professionnels, il est désormais possible de bénéficier d’un traitement anti-chute avant-gardiste dans le confort de sa maison.

Quand le laser fut-il adopté comme traitement contre la chute de cheveux ?

Si les premiers L.A.S.E.R (acronyme de Light Amplification By Stimulated Emission of Radiation) ont été conçus vers le début des années 1960, il n’aura pas fallu attendre longtemps avant que les chercheurs leur trouvent des applications thérapeutiques, spécialement dans le domaine dermatologique. Dès 1967, le physicien Hongrois Indre Mester a été le premier à démontrer les vertus du laser dans le traitement de certaines pathologies comme la lésion des plaies, l’arthrose ou la stimulation du cuir chevelu. Il a ainsi pu prouver que le LLLT (low laser light therapy), autrement dit la thérapie à lumière laser de basse intensité, avait des effets bénéfiques sur la repousse des cheveux et permettait également de ralentir leur chute.

Cette découverte a d’ailleurs eu lieu de manière totalement fortuite : un laser, dont on ignorait qu’il était défectueux puisqu’il ne projetait qu’une faible intensité, était utilisé pour étudier l’action de ses rayons sur les tumeurs des souris. Il a alors été remarqué que les zones traitées connaissaient une forte augmentation de la repousse des poils, avec de surcroît une texture plus épaisse et dense.

En appliquant sa découverte sur les cheveux humains, Mr Mester est arrivé à des résultats surprenants sur lesquels se sont basées toutes les études (1, (2) ultérieures quant à l’incidence du laser sur l’alopécie ainsi que sur la stimulation de la repousse.

Le casque laser capillaire, nec plus ultra contre la chute de cheveux

Le traitement de l’alopécie par le laser repose sur le principe de la photothérapie (comme les plantes utilisent la photosynthèse dans leur métabolisme). Elle consiste en la projection d’un laser froid de faible niveau, avec un large spectre ayant une longueur d’onde monochromatique. Cette énergie lumineuse est transformée en énergie métabolique au niveau cellulaire afin de stimuler une meilleure croissance des cheveux et renforcer les follicules pileux. Les micro-vaisseaux sanguins sous-cutanés du cuir chevelu irriguent alors d’une manière plus efficace les racines des cheveux et améliorent leur oxygénation.

La photothérapie permet également d’inhiber l’action néfaste de la DHT (Dihydrotestostérone) en rééquilibrant le cycle de vie du cheveu. La période de croissance (anagème) se retrouve ainsi prolongée au détriment de l’étape de chute (télogène). En augmentant ainsi sa durée de vie, le capital capillaire se reconstruit petit à petit sur une base plus saine.

Côté technique, il faut savoir qu’on n’emploie pas n’importe quel type de laser. En effet, le laser destiné à un usage dermatologique (ou capillaire) a une intensité et une puissance beaucoup plus faible que le laser conventionnel. Ceci afin de ne pas nuire à l’équilibre physiologique de l’épiderme ou provoquer des effets néfastes. De plus, des études ont montré que les racines capillaires n’absorbaient la lumière curative que si elle est fournie dans une longueur d’onde bien définie, de l’ordre de 678 nanomètres (avec une marge de tolérance de +/- 8 nanomètres). Les différentes recherches ont également pu démontrer que la lumière rouge était beaucoup plus efficace et mieux absorbée que n’importe quelle autre couleur. Elle facilite la stimulation cellulaire et excite les mitochondries qui restituent l’énergie de manière beaucoup plus efficace avec un taux de déperdition très faible.

Pourquoi un casque laser stimulant est une solution d’avenir ?

Depuis la découverte de ses effets bénéfiques contre la perte importante de cheveux, le laser ne cesse de faire des émules partout à travers le monde. Les nombreuses personnes qui l’ont essayé ont eu des résultats plus tangibles et rapides comparativement à d’autres traitements. Ils l’ont donc tout naturellement recommandé à leurs proches et leurs amis, le popularisant chaque jour un peu plus sous l’effet boule de neige.

Mais qu’est-ce qui explique un tel engouement? Pourquoi le laser est-il si efficace contre la chute de cheveu? La réponse se trouve à l’échelle microscopique, plus précisément au niveau cellulaire. En effet, toute source lumineuse est porteuse d’énergie, et le laser ne fait pas exception. Mais ce qui caractérise ce dernier, c’est sa capacité de pénétration au niveau capillaire. Les cheveux agissent comme des conducteurs et permettent à l’énergie apportée par la lumière laser de traverser la barrière épidermique pour atteindre plus facilement les follicules pileux et leur environnement proche. Cela stimule leur métabolisme en favorisant un meilleur apport en nutriments (vitamines et minéraux), une meilleure oxygénation et une irrigation par les vaisseaux sanguins sous-cutanés plus efficace.

Cette nouvelle approche dans la réactivation ou la régénérescence des cellules défaillantes a débouché sur des résultats très encourageants qui ont fait du laser un des traitements les plus adaptés et les plus efficaces à l’heure actuelle pour contrer les effets inesthétiques de la calvitie.

Quels sont les avantages et les inconvénients de la technologie laser ?

Avantages

Dans la lutte contre l’alopécie, il existe une multitude de traitements qui proposent d’arrêter la chute de cheveux, de stimuler une nouvelle repousse ou les deux à la fois. Les plus populaires et les plus utilisés sont les topiques à base de minoxidil, les compléments alimentaires ou encore les greffes capillaires.

La technologie laser employée contre la perte importante de cheveux est quant à elle assez récente. En effet, parmi les défis que devait relever ce mode de traitement, figurait la miniaturisation de ses composants électroniques afin de permettre une utilisation plus pratique, confortable et adaptée à la physiologie du corps humain (notamment la tête). C’est dans cette optique que des laboratoires de recherche de renommée mondiale comme High-tech Aspira Science se sont attelé à la tâche et ont pu concevoir des technologies avant-gardistes afin de surmonter cette contrainte technique et proposer des produits adaptés avec des résultats similaires à ceux obtenus dans les centres esthétiques spécialisés.

L’utilisation du laser permet ainsi de cibler les zones qui sont les plus exposées à l’alopécie, notamment les golfs (tempes), la partie frontale et le dessus du crâne (vertex). C’est désormais une technologie éprouvée qui limite les risques d’effets secondaires contrairement à d’autres traitements. Les données recueillies durant des décennies ont permis d’avoir assez de recul pour éliminer toute possibilité d’avoir de potentielles incidences néfastes sur la santé.

La luminothérapie se distingue par sa sécurité à l’utilisation donc, mais également par l’efficience de ses résultats sur la repousse de nos cheveux. Elle peut être utilisée seule ou concomitamment avec d’autres traitements pour optimiser l’effet sur notre capital capillaire.

Parmi les autres nombreux avantages du traitement par laser :

  • Il peut être utilisé aussi bien par les hommes que par les femmes de tous âges.
  • Il s’adapte à tout type de peau même la plus sensible.
  • Son utilisation est propre, pratique et indolore.
  • Technologie approuvée par les principales agences de contrôle sanitaire comme la FDA. Plusieurs études ont prouvé son innocuité sur la santé.
  • Utilisation facile surtout pour les appareils laser transportables de dernière génération comme le casque laser (ex : iGrow, Theradome) ou encore le peigne laser (ex : Foliactive Laser Comb).
  • Traitement peu coûteux en comparaison avec la greffe de cheveux ou l’application de topiques.
  • Efficace même sur les zones réputées difficiles à traiter comme les golfes (tempes) ou le vertex (couronne du crâne). La prouesse du laser réside en effet sur sa capacité à atteindre et agir même sur les parties génétiquement prédisposées à une chute de cheveux plus importante.

Un autre avantage qui fait mouche chez ceux qui choisissent la solution laser est son coût. Alors qu’il était hors de portée de la plupart des bourses il y’a encore quelques années, on estime que le recours au laser portatif coûte aujourd’hui en moyenne 648€ pour une période de traitement étalée sur 10 ans, contre 4 800€ pour le minoxidil, 9 000€ pour le finastéride, 19 000€ pour la greffe de cheveux et jusqu’à 20 000€ pour un traitement au laser dans une clinique spécialisée. (voir illustration ci-dessous).

schéma comparatif du coût des traitement contre la perte de cheveux sur 10 ans

Inconvénients

Si la solution laser est prometteuse, elle peut aussi avoir quelques inconvénients. Ainsi, et comme c’est le cas pour de nombreux autres soins destinés à améliorer la repousse capillaire, le résultat ne sera pas le même chez tous les individus. Certains verront des effets bénéfiques après quelques semaines d’utilisation, alors que d’autres devront attendre plus longtemps (quelques mois). Cela tient principalement à la physiologie de chaque personne et sa répercussion sur la vitesse de repousse de ses cheveux, même si le laser est par essence réputé pour accélérer la croissance des cheveux.

L’autre inconvénient de la technologie laser est qu’elle ne permet pas de ramener les cheveux qui ont déjà été perdus. Son action se limite à stimuler la repousse pour la rendre plus dense, plus forte et plus volumineuse, permettant ainsi de renflouer les zones dégarnies visuellement et de manière naturelle.

Enfin, certains appareils laser ne donnent pas les résultats escomptés et ne tiennent pas toujours leurs promesses. Cela tient principalement à la technologie embarquée utilisée par le fabricant. C’est pourquoi les professionnels recommandent de toujours se tourner vers des marques réputées qui ont une longue expérience dans le domaine, quitte à payer un peu plus cher le dispositif qui sera par ailleurs rapidement amorti dans le temps.

Existe-t-il des risques à utiliser la technologie laser ?

La technologie laser employée pour stopper la perte de cheveux est inoffensive. Beaucoup de gens, en entendant le mot "laser", pensent aux appareils médicaux destinés à brûler les tissus, notamment ceux du derme. Les appareils laser développés pour stopper l’alopécie sont conçus pour fournir une intensité bien plus faible ainsi qu’une puissance limitée afin de ne présenter aucun danger à l’utilisateur. C’est d’ailleurs la terminologie "laser" qui peut parfois prêter à confusion puisque les technologies employées sont dans les faits basées sur des sources lumineuses à LED (traitement par LED), mais avec un spectre de lumière proche de celui du laser et des fréquences prédéfinies en amont pour un usage domestique.

Les effets secondaires engendrés par un traitement au laser sur le cuir chevelu sont extrêmement rares, voire quasi nuls. La technologie laser se démarque en effet par son côté non invasif puisqu’elle ne brûle pas la peau, ne l’endommage pas et ne perturbe pas son équilibre endocrinien. Cela en fait le meilleur traitement anti-chute à l’heure actuelle. Bien entendu, rien n’empêche de le combiner avec d’autres soins capillaires pour optimiser leur action. Cela dit, si vous remarquez un changement ou des effets indésirables, il est recommandé de stopper immédiatement les séances de luminothérapie au laser et de consulter un médecin qui sera le plus à même de vous conseiller.

Notre sélection d'appareil utilisant la technologie laser

Balayer vers la droite

Sexe Technologie brevetée Approuvé par la FDA Nombre de lasers Garantie 1 an Poid Prix
Homme et Femme 51 1300g
Femme surtout 80 450g