Comment reconnaitre la Gale ?

La gale est une maladie infectieuse répandue touchant prés de 300 millions de personnes dans le monde. Les signes de la gale permettent d’identifier la maladie. Quels sont les signes de la gale ? Quels sont les symptômes de la gale ? ShytoBuy vous explique.

Gale

Qu’est ce que la gale ?

La gale est une infection cutanée contagieuse liée à un parasite, le Sarcoptes Scabiei Hominis, qui s’attaque à la couche superficielle de la peau. Cet acarien pénètre sous la peau après sa fécondation où il creuse des galeries afin d’y réaliser sa ponte. Après une période d’incubation de 3 semaines en moyenne, les premiers signes et symptômes de la gale commencent à apparaitre. Cette période est nettement plus courte en cas de réinfection puisque les symptômes de la gale apparaissent sous 2 à 3 jours. Il faut en moyenne 6 semaines pour éradiquer l’infection, représentant la période de renouvellement de l’épiderme. La période parasitaire, correspondant à la période d’éclosion des œufs et de la maturation, peut atteindre 20 jours. Les signes de la gale peuvent durer après la période de traitement. Si les signes de la gale sont détectés rapidement, l’infection est traitée au bout de 3 semaines avec une période où les symptômes de la gale persistent pouvant atteindre 6 semaines. Il existe plusieurs types d’infections, les signes de la gale sont communs.

Quels sont les signes de la gale ?

Les signes de la gale expliqués vous permettent d’identifier la possible infection. Les signes de la gale sont les clés pour vous éviter une contamination et pour une prise en charge rapide de l’infection. Si une personne de votre entourage déclare l’infection, il se peut que vous soyez contaminé et en période d’incubation. En effet, les signes de la gale n’apparaissent que 3 semaines en moyenne après la contamination. Ainsi, vous pourriez être porteur de la gale et donc contagieux avant même que les premiers signes ne surviennent. Une simple poignée de main pouvant contaminer, il est donc important de connaitre les signes de la gale pour éviter toute propagation et se prémunir contre l’infection.

Contrairement aux idées reçues, la gale peut toucher des personnes de tous âges, toutes populations et tous milieux. Des facteurs peuvent contribuer à l’apparition de la gale, comme la promiscuité et le manque d’hygiène. Cependant, la « gale des gens propres » existe et l’hygiène ne permet pas de supprimer la maladie infectieuse. Durant les premières semaines, aucun signe cutané n’est pourtant décelable, la maladie est asymptomatique. Aucun symptôme de la gale n’est alors visible. Entre deux à trois semaines, les premières démangeaisons surviennent, un des signes de la gale. En effet, l’un des signes de la gale est l’apparition des démangeaisons irrésistibles, principalement nocturnes ou après une douche. Ces violentes démangeaisons sont le fruit de la chaleur du corps, qui excite les parasites. Celles ci sont situées principalement dans les espaces interdigitaux, la face intérieure des poignets, les coudes, emmanchures, fesses et cuisses, aux organes génitaux. Ces zones sont propices au développement de l’acarien, présence de chaleur et d’humidité. Le visage et le dos sont généralement épargnés. La localisation des zones sont un signes de la gale puisque spécifiquement liée à la maladie. Elles sont la conséquence d’une défense immunitaire liée à la présence du parasite et à ses déjections. Ces prurits sont un des signes de la gale auxquelles il faut prêter attention. Considérée comme une maladie honteuse, les signes de la gale ne doivent cependant pas être négligés afin d’éviter une épidémie. Une consultation auprès de votre médecin permettra d’atténuer les symptômes de la gale dès les premiers signes. Afin d’éviter toute contamination, la mise en quarantaine est indispensable dès les premiers signes de la gale.

Comment se transmet la gale ?

La gale se transmet principalement par un contact direct entre individus (contact, relation sexuelle,…) même si la transmission peut s’opérer via les vêtements. C’est pourquoi une épidémie peut rapidement apparaitre dans les communautés et collectivités comme les familles, les crèches, les maisons de retraite où la promiscuité est importante. Les symptômes de la gale de l’entourage doivent être pris au sérieux. Les signes de la gale doivent cependant vous alerter afin d’éviter la contamination.

Quels sont les symptômes visibles de la gale ?

Les manifestations de la gale sont facilement identifiables. Les signes de la gale sont la réaction de l’organisme à la présence du parasite et de ses déjections. D’un point de vu cutané, ils sont semblables à de l’eczéma avec l’apparition de lésions cutanées importantes. Ceux-ci se manifestent par :

  • Les sillons scabieux. Ce sont des lésions présentes sur la peau de quelques millimètres de long. Elles présentent des galeries faites par les femelles afin d’y pondre leurs œufs.
  • Les vésicules perlées. Semblables à des ampoules, elles contiennent l’acarien une fois la ponte terminée
  • Les nodules scabieux. Ce sont les lésions responsables de la démangeaison. Rouges, elles sont la réaction de l’organisme à la présence de l’acarien.
  • Les rougeurs cutanées. Ce sont les parties de la peau se détachant, sorte de croutes dues à la réaction de l’organisme.

Ces lésions cutanées sont les symptômes de la gale, visibles à l’œil nu. Elles doivent vous alerter sur une possible infection. Ne pas négliger ces signes, notamment la présence d’une personne proche contaminée, vous permettra de réduire les violents symptômes de la gale. La conséquence de cette infection de l’épiderme ; qui reste un symptôme de la gale important ; est d’importantes lésions cutanées de grattage. L’envie de se gratter est incontrôlable, irrite la peau sans pour autant soulager, provoquant des plaies vives situées dans les zones de présence du parasite. Ces pulsions incontrôlables peuvent être présentes jusqu'à deux semaines après la fin de tout traitement. Les parasites sont traités sans pour autant que les symptômes de la gale disparaissent. Il est primordial de bien traiter l’infection afin d’éviter toute propagation et complication comme un impétigo par exemple. Les symptômes de la gale, aussi désagréables soient –ils, en seraient décuplés.

La gale est une maladie contagieuse. Les signes de la gale doivent donc vous indiquer de la nécessité de consulter. Le traitement permettra de soulager les symptômes de la gale jusqu’à supprimer définitivement l’infection.

Le traitement de la gale

La gale se traite sous deux aspects : le traitement de la personne infectée mais également de son environnement. La guérison passe avant tout par le traitement des signes de la gale. Celui-ci a pour premier objectif de soulager le patient. Les crèmes et lotion à base de plantes et d’huiles essentielles permettent d’apaiser les symptômes de la gale tout en traitant l’infection. La crème Naturasil Scabies, par exemple, élimine les acariens tout en empêchant la contamination des autres parties du corps. Ces crèmes soulagent contre les démangeaisons et apaise les signes de la gale.

Laver l’ensemble de zones touchées grâce à des savons homéopathiques à base d’huile essentielles permet de réduire l’infection dermatologique liée à la gale tout en favorisant les démangeaisons, signe de la gale particulièrement incommodant. Ces lotions telles que Naturasil ™ Savon Soufre-Lavande vous aidera à combattre l’infection.

Désinfecter son environnement évite également toute contamination au sein du foyer. Une hygiène de vie doit être scrupuleusement respectée. Laver l’ensemble des draps et vêtements à 60 C° vous permet d’éviter toute propagation de l’infection. Un seul lavage permet de tuer les acariens présents sur les tissus. En revanche, sur les objets non lavables, il est important de désinfecter l’ensemble de la pièce où a séjourné le patient.