Qu'elle est la différence entre psoriasis et rosacée ?

Le psoriasis et la rosacée sont très souvent confondus l’un avec l’autre. Pourtant, ces deux affections de la peau montrent des différences non négligeables. Le psoriasis peut s’étendre à tout le corps alors que la rosacée n’atteint que la peau du visage.

Infections de la Peau

Le psoriasis

Le psoriasis est une maladie de la peau pouvant s’étendre sur plus de dix pour cent du corps. Il provoque des démangeaisons, des plaques rouges et il est très fréquemment confondu avec d’autres dermatoses (maladies de la peau). Le psoriasis est très fréquent. Ses causes restent malgré tout mystérieuses, mais on admet en milieu médical qu’il existe une certaine prédisposition génétique à cette maladie ce qui ne signifie pas qu’il soit héréditaire. Une des caractéristiques du psoriasis est l’apparition de grandes plaques rouges qui se couvrent rapidement d’épaisses squames blanchâtres. Bien qu’inoffensif et non contagieux, le psoriasis est d’un aspect inesthétique qui entame la qualité de vie des patients.
Le psoriasis est en fait une production accélérer des cellules de l’épiderme qui au lieu de réaliser leur cycle de renouvellement en 28 jours normalement nécessaires le font en quelques jours. De ce fait, les cellules mortes n’ont pas le temps d’être évacuées de façon naturelle et elles s’accumulent à la surface de la peau : les squames blanches.

La rosacée

La rosacée est une maladie de la peau entrainant des rougeurs, des dilatations de vaisseaux et elle touche principalement la peau du visage. La rosacée aussi appelée couperose connaît quatre stades reconnus. Ce sont des rougeurs intenses sur les joues, les pommettes, le bout du nez qui produisent une sensation de chaleur, parfois de brûlures et de démangeaisons. Elle se manifeste au début par des rougeurs intermittentes qui finiront par être permanentes. Il y a un deuxième stade, celui où les rougeurs permanentes laissent voir des vaisseaux sanguins dilatés. Ceux-ci peuvent se propager sur le nez, les pommettes. Puis, il y a la forme plus évidente, celle ou des boutons rouges sont parsemés en plus ou moins grand nombre sur les rougeurs. Très disgracieux, ces boutons possèdent fréquemment une tête blanche. Enfin, la peau s’épaissit et des œdèmes la boursouflent par endroits et entrainent des déformations qui ne disparaissent plus. Certaines situations ont tendance à l’aggraver, comme les brusques changements importants de température, la consommation de mets très épicés, rester trop longtemps au soleil, le stress et l’ingestion même d’infime quantité d’alcool. Les différents stades de la rosacée ne sont pas automatiquement présents chez toutes les personnes atteintes. Il se peut qu’elles ne connaissent qu’un seul des stades sans que la maladie évolue plus avant. Longtemps on a confondu la rosacée avec un manque d’hygiène ou une cause de l’alcoolisme. Il existe des traitement naturel sans effet secondaire comme Pyratine XR ou Skinception.

Différences entre psoriasis et rosacée

Le psoriasis et la rosacée sont tous les deux des infections de la peau qui ne forment pas de danger pour la personne atteinte mais sont tous les deux inesthétiques. Leur aspect est très différent. Alors que le psoriasis se manifeste par des rougeurs recouvertes de squames, les rougeurs de la rosacée comprennent des éclatements de vaisseaux sanguins ce qui en accentue la couleur. Une autre distinction est que le psoriasis peut se manifester sur tout le corps alors que la rosacée se restreint au visage.