Comment fonctionnent les hormones

Les hormones, raison bien souvent inconnue qui contrôle la majorité du temps nos pulsions sexuelles, notre plaisir, sont une force puissante générée par notre corps et que nous ne pouvons pas tout le temps contrôler. Mais comment fonctionnent ces hormones et sur quoi peuvent-elles agir ? La réponse ici !

Phéromones

Tout le monde ne le sait pas mais, les hormones agissent dans notre corps comme des messagers. En effet, afin que les organes puissent communiquer entre eux, ils ont besoin d’avoir un messager. Ce rôle va être joué par les hormones. 

Par exemple quand le cerveau veut communiquer avec une partie du corps il utilise un messager, l’hormone. Cette hormone va voyager dans le corps humain par voie sanguine. Chacune des cellules qui recevront cette hormone va déclencher une réaction bien précise. Par exemple, si le foie reçoit se message, il va libérer du glucose dans le sang. Cette chaine qui est utilisée par le corps humain est appelée, le système hormonal. Le mécanisme hormonal n’est pas si compliqué que ça à comprendre. 

Dans un premier temps, cette hormone émise par la glande endocrine, cette hormone va voyager par la voie sanguine. Par nos veines. Ce voyage est très rapide puisqu’il ne va prendre que quelques petites secondes. 

Elle va ensuite arriver à l’organe cible. Comme le pénis par exemple. Cette même hormone va arriver en plein milieu de l’organe et va à la rencontre des cellules réceptrices de celui-ci. Elle se fixer à ces cellules réceptrices ce qui va créer, au contact, une réaction en chaine. Après cette réaction, l’hormone va être envoyée, toujours par circulation sanguine, directement dans le foie où, elle va être entièrement détruite. 

Il faut savoir que les hormones contrôlent un grand nombre de chose dans notre corps et pas seulement les pulsions sexuelles. Elles vont contrôler le métabolisme des cellules, le système de la pilosité, la digestion, le stress et même les règles chez les femmes. Enfin, il existe différentes types d’hormones. Vous aurez les hormones thyroïdiennes qui sont un dérivé d’un acide aminé, les polypeptides ou encore les stéroïdes.