Contactez-nous | lun-ven 9h à 20h - sam 10h à 15h

09 75 18 71 60 Chattez en direct
  • La qualité au meilleur prix

    Des produits naturels pour tous les budgets

  • Livraison offerte dès 50€ d'achat

    Choisissez un jour qui vous convient

  • Nos clients nous aiment !

    Avis indépendants par Trustpilot

Gale: causes, symptômes et solutions contre la gale

La gale, voici une maladie de la peau que beaucoup de personnes croient éradiquée ou tout du moins confinée dans des endroits insalubres où l’hygiène laisse à désirée. Et elles ont bien tort. On estime actuellement en France à 500 nouveaux cas de gale… chaque jour!! C’est considérable, surtout lorsque l’on sait que cette infestation est extrêmement contagieuse et peut se transmettre par simple contact. Il est donc primordial d'appréhender ce mal nuisible pour mieux le soigner, mais surtout pour mieux s’en prémunir.

Qu’est-ce qui cause l’apparition de la gale

La gale est une infection qui a toujours eu réputation peu enviable. Il n’y a qu’à lire certains romans du 18ème ou 19ème pour s’en rendre compte. Les personnes atteintes véhiculaient alors souvent une bien mauvaise image, à tel point que des sobriquets éponymes comme "galeux" ont vu le jour pour définir quelqu’un d’infréquentable ou de méprisable. Pourtant, derrière tout ce tumulte, se cache un tout petit parasite invisible à l’œil nu. Son nom? Sarcoptes scabiei, ou sarcopte pour les intimes qui ont eu le malheur de croiser son chemin. Le sarcopte est un acarien dont la taille dépasse rarement les 350 micromètres, mais qui cause des désagréments à des millions de gens à travers le monde (on parle de plus de 300 millions de contaminations par an, rien que ça). Son point fort? Il est très sociable et aime la bonne compagnie. En effet, il suffit que la peau d’une personne contaminée touche la votre pour que vous fassiez vous aussi partie des victimes. Les habits, la literie ou tout autre objet de notre environnement quotidien peut également constituer un vecteur de transmission potentiel (5% des cas), même si c’est à un degré moindre dans la mesure où le sarcopte survit rarement au-delà de 3 jours en dehors du corps humain (attention tout de même, car durant 3 jours, il peut s’en passer bien des choses).

Quels sont les symptômes de la gale ?

Une fois que le sarcopte s’installe sur votre peau, commence la période d’incubation qui dure généralement entre 30 et 45 jours et pendant laquelle le sarcopte s’accouple, féconde et pond des œufs. Si l’épiderme humain est particulièrement apprécié par le sarcopte, c’est avant tout parce qu’il lui sert de lieu de refuge, mais également de source d'alimentation.

Les premiers symptômes se manifestent sous forme de démangeaisons dans des régions spécifiques : les aisselles, autour du nombril, les parties génitales, les genoux, les coudes les fesses, entre les doigts, les poignets, les chevilles ou encore entre les omoplates. Par contre, la gale se propage rarement sur le cou, le visage ou les cheveux, sauf pour certains cas spécifiques (nourrissons, personnes âgées ou immunodéprimées).

Les démangeaisons s’accentuent souvent le soir, et peuvent à terme conduire à des lésions ou du prurit.

Pour ne pas confondre la gale avec d’autres infections cutanées similaires comme l’eczéma, il suffit d’observer si les symptômes cités plus haut touchent des personnes avec qui vous êtes en contact en permanence (collègues de travail, famille, amis). Si c’est le cas, alors une infection de gale doit être envisagée.

Solutions pour lutter contre la gale

Heureusement, il existe des solutions efficaces pour venir à bout de cette infestation déplaisante. Votre médecin peut vous prescrire des médicaments par voie orale, cutanée, ou les deux à la fois. La durée et l’efficacité des traitements varient d’une personne à une autre. Ce qu’il faut savoir, c’est que des mesures de décontamination de votre environnement direct doivent également être prises pour éviter toute récidive. Le sarcopte ne pouvant survivre à une température qui dépasse les 60C, le lavage des habits et de votre literie à haute température et donc vivement conseillé.

Pour celles et ceux qui sont réfractaires aux traitements chimiques, il existe également des remèdes naturels tout aussi efficaces. Parmi les ingrédients les plus réputés, on citera l'arbre à thé, le manuka ou encore le curcuma.

Souscrire
à la Newsletter