Varices et varicosités pendant la grossesse

Chaque grossesse est différente mais elles s'accompagnent toujours de divers désagréments. L'un d'entre eux est l'apparition de varices et/ou de varicosités le long des jambes. Afin de les éviter, il faut commencer par comprendre de quoi on parle.

Varices et varicosités

Varices et Varicosités, qu'est-ce que c'est ?

Les varices sont des veines dilatées et visibles sur la peau. Les varicosités sont une variante des varices car elles sont plus fines et moins longues.

Les varices et varicosités sont dues à une mauvaise circulation sanguine. Elles touchent principalement les femmes. D'ailleurs une femme sur deux a des problèmes veineux. Cette mauvaise circulation vient principalement de la variation de la concentration d'hormones dans le sang qui agit sur les parois des veines. Il est donc facile de citer les périodes pendant lesquelles les femmes sont plus sujettes à une telle affliction : la grossesse, la ménopause et la mise en place d'un nouveau contraceptif.

Cependant les hormones ne sont pas les seules responsables. Il faut également prendre en compte la génétique et le mode de vie. La sédentarité et plus particulièrement l'immobilité sur une longue période de temps accroissent les risques de varices.

Il est important de surveiller l'évolution des varices et de consulter rapidement un phlébologue (spécialiste des veines) en cas de douleurs ou de gênes. Sinon, il est possible de s'attaquer soi-même à ces traces disgracieuses avec un complément et une crème contre les varices, Varesil associe justement les deux.

Pourquoi la grossesse est tant une période à risque?

Le grossesse est un moment où plusieurs éléments favorisant les varices sont réunis.

  • Le taux d'hormone est très important et fragilise les parois veineuses.
  • Il y a une augmentation du nombre de cellule dans le sang qui entraîne donc des modifications dans le système sanguin.
  • Le bébé appuie sur le bassin, ce qui, en fin de grossesse, entraîne la dilatation des veines des jambes.

Par ailleurs le risque augmente lorsque l'on attend des jumeaux et avec le nombre de grossesse. Des études ont mis en évidence que le risque d'avoir des varices est de 23 % pour la première grossesse. Il passe à 27 % pour la deuxième et la troisième grossesse. Enfin il est de 31 % pour la quatrième grossesse.

Cependant les varicosités dues à la grossesse sont souvent temporaires et disparaissent dans les six mois suivant l'accouchement. Si ce n'est pas le cas, il faut alors prendre rendez-vous avec un phlébologue et envisager des soins comme le soin Vein Away Plus.

Que faire pour éviter et soigner les varices pendant la grossesse ?

S'il n'y a pas d’antécédents de varices dans votre famille, il suffit juste de faire attention, sans plus d'inquiétude. Cependant si vous commencez à avoir les jambes lourdes, suivez les conseils ci-dessous.

En effet, les jambes lourdes sont le tout premier symptôme à l'apparition de varicosités et de varices.

Et, puisque la génétique joue beaucoup, si votre mère et vos grands-mères avaient des varices, voici quelques conseils à suivre dès le début de la grossesse pour éviter d'en souffrir à votre tour.

  • Surveillez votre poids. Évitez les aliments gras (que les veines n'aiment pas du tout) et boostez votre consommation de vitamine C et E.
  • Évitez les sources de chaleurs sur les jambes, c'est à dire évitez les bains très chauds, le chauffage aux jambes dans la voiture, etc.
  • Ne restez jamais immobile trop longtemps, que ce soit dans une position assise ou debout. Faites du sport (idéalement un sport doux, mais tout sport est bon à prendre).
  • Buvez un peu plus qu'en temps normal.
  • Ne portez plus de talons hauts, restez sur des talons de moins de 3cm de haut.
  • Massez (ou faites-vous masser) les jambes régulièrement.
  • Abandonnez les chaussettes qui serrent la cheville ou le mollet et optez pour des bas de contention (disponible entre autre sur ordonnance).
  • Surélevez vos jambes légèrement pour dormir.
  • Investissez dans un soin comme la crème contre les varicosités Striagen®-SV.

Continuez à suivre ces conseils pendant les premières semaines qui suivent l'accouchement. Et attendez au moins 6 mois avant de consulter un spécialiste si besoin est.