Contactez-nous | lun-ven 9h à 19h - sam 10h à 15h

09 75 18 71 60 Chattez en direct
  • La qualité au meilleur prix

    Des produits naturels pour tous les budgets

  • Livraison offerte dès 50€ d'achat

    Choisissez un jour qui vous convient

  • Nos clients nous aiment !

    Avis indépendants par Trustpilot

Comment traiter les verrues naturellement ?

Les verrues sont des excroissances cutanées inoffensives qui peuvent apparaître sur n’importe quelle région du corps humain et touchent invariablement adultes et enfants. Leur survenue est due le plus souvent à un virus, le papillomavirus humain (HPV), qui s’introduit à travers des microtraumatismes surtout au niveau des mains et des pieds. Ces membres étant les parties du corps les plus actives et les plus exposées, ils sont donc logiquement plus souvent infectés.

Les verrues peuvent être particulièrement résistantes et ne pas disparaître avant des années si rien n’est fait pour les éradiquer. Si la plupart d’entre elles sont bénignes et inoffensives, d’autres (plus rares) le sont moins et nécessitent une attention toute particulière.

Pour éliminer les verrues, il existe des traitements physiques ou topiques :

Traitements topiques

Les traitements topiques à bases d’huiles essentielles homéopathiques sont les plus utilisés de par le monde pour leur efficacité et leur innocuité sur la peau. Ils sont en outre particulièrement recommandés par les dermatologues qui apprécient leur action à la fois douce et ciblée. Ils sont également indolores et ne laissent pas de cicatrices sur la peau.

Bien entendu, l’efficacité de chaque traitement est étroitement liée à la qualité des ingrédients qui entrent dans sa composition. On peut citer en exemple le topique sous forme de lotion qui est depuis de nombreuses années une référence dans le domaine. Très bien toléré par tous les types de peau et ne provoquant pas d’effets secondaires, son efficacité repose sur des actifs connus pour leurs propriétés curatives, tels que les extraits de Thuya qui agissent comme antifongiques, l’huile d’arbre à thé ou encore l’huile de feuille de cèdre.

On reconnaît donc un bon traitement topique par la célérité de son action (dès la première semaine), l’efficacité et la qualité de ses composants ainsi que son innocuité sur l’épiderme. Il doit en effet respecter l’intégrité de la peau et en aucune façon altérer son équilibre physiologique. C’est pour cette raison que les topiques à base d’ingrédients chimiques comme les crèmes pharmaceutiques sont peu utilisés, surtout quand ils intègrent des produits comme les corticoïdes connus pour leur nocivité. Ils provoquent en effet souvent des irritations et peuvent être douloureux à l’usage (ex : nitrate d’argent).

Traitement chirurgical

Les traitements chirurgicaux doivent être effectués par des dermatologues ou des médecins généralistes sous anesthésie locale. Le premier traitement est la cryothérapie et consiste à éliminer la verrue en appliquant de l’azote liquide à -196 degrés. Ce dernier brule littéralement l’excroissance ciblée ce qui provoque son détachement de la peau. Bien qu’efficace, le mode opératoire est assez douloureux particulièrement pour les enfants. Il n’est donc pas très recommandé surtout si le patient est infecté par plusieurs verrues et doit subir plusieurs interventions.

D’autres traitements comme l’électrocoagulation ont été abandonnés car jugés peu ou pas efficaces en plus de laisser des marques cicatricielles permanentes sur la peau.

Le dernier traitement chirurgical à avoir fait son apparition et le laser. Également pratiqué sous anesthésie locale, il est malheureusement très couteux comparé aux autres méthodes et provoque de nombreux effets secondaires.

Souscrire
à la Newsletter