Pourquoi l'alcool fait vomir ?

Mais pourquoi l’alcool donne-t-il tant envie de vomir ? Est-ce juste un symptôme de la gueule de bois ? Une réaction pour dé-saouler plus vite ?

Lendemain Difficile

Pourquoi l’alcool fait vomir ?

Dans une soirée à la consommation d’alcool modérée, l’envie de vomir reste en général loin des buveurs. Par contre le lendemain, au réveil, les maux de tête et la fatigue sont souvent associés à des nausées. Pourtant dès que le soir même la consommation d’alcool devient très excessive, l’envie de vomir survient et ne vous lâche plus pendant presque 24h. D’où ça vient ? Y-a-t-il moyen d’éviter ça ?

Peut-on choisir de vomir quand on a trop bu ?

Nous parlons ici d’un niveau d’alcool vraiment important, celui qui s’accompagne d’un flou sur les événements de la soirée et qui garantit le mal de tête le lendemain matin. À ce niveau là, deux situations peuvent survenir :

  • la personne se fait vomir volontairement ;
  • la personne vomit sans pouvoir l’empêcher.

Vomir volontairement n’est pas un geste anodin et il peut entraîner des irritations internes et avoir des conséquences plus importantes. Pourtant c’est parfois la seule solution quand on a beaucoup trop bu. Si vous vous sentez vraiment mal, si vous avez l’impression que votre voisin est sur le point de faire un coma éthylique, il est nécessaire de provoquer un vomissement. L’organisme n’arrive plus à gérer la quantité d’alcool et il s’agit ici de sauver une vie.

Par contre si au milieu de la soirée, vous vomissez sans pouvoir vous en empêcher, c’est un message violent et nécessaire de votre organisme, envoyé par votre foie. Ce dernier n’arrive plus à gérer l’alcool présent, il déborde et il cherche à se protéger lui-même. Pour cela il rejette l’alcool et vous fait vomir.

Dans les deux cas, vomir ne doit pas être vu comme une purge permettant de recommencer à boire. Au contraire, il faut faire une pause, boire de l’eau, manger un peu (on évite le gras et les sucres rapides). Peut-être même faut-il rentrer se coucher.

Pourquoi a-t-on des nausées avec la gueule de bois ?

Les nausées du lendemain matin n’ont plus grand-chose à voir avec les vomissements en milieu de soirée. Le seul point commun est que le foie en est responsable.

L’alcool arrive au foie sans aucune modification préalable. C’est donc cet organe qui va s’occuper de tout pour l’évacuer de l’organisme. Pour cela il va transformer l’alcool en plusieurs composés chimiques. Ce sont ces derniers qui provoquent des nausées, des sueurs et des vomissements. Et il faut attendre environ 24h pour que le processus soit totalement achevé et que le malaise passe.

Pendant ces 24h, le foie est extrêmement sollicité. C’est pourquoi il faut absolument éviter de boire de nouveau de l’alcool, car il ne s’agirait que de lui donner du travail en plus.

Comment évitez les nausées de la gueule de bois ?

Pour éviter les nausées, il va falloir donner un coup de main à votre foie.

Pour cela il faut commencer par ne pas manger d’aliments difficiles à digérer. Cela exclut dont les aliments trop gras. On ne termine pas une nuit fortement alcoolisée en passant dans un fast-food !

On évite aussi les piments et tous ces aliments qui vous font du mal (le lait pour certains, le poisson pour d’autres, etc). Vous pouvez également marcher un peu pour aider votre métabolisme à bien fonctionner. Même si la déshydratation n’est pas responsable des vomissements et des nausées, n’oubliez pas de boire. L’un des symptômes de la gueule de bois est la déshydratation, alors même que l’eau est indispensable au bon fonctionnement de l’organisme. Donc pensez à boire tout au long de la journée et encore plus juste après avoir vomi.

Enfin vous pouvez prendre des gélules de paraxine pour chasser tant la nausée que les maux de tête et la fatigue. Ces comprimés contre la gueule de bois sont en vente libre et n’entraînent aucun effet secondaire. Par contre il est préférable de les avoir sur soi pendant la soirée, car le plus tôt vous commencez à les prendre, le plus vite vous serez remis sur pied.