Lutter naturellement contre la mycose du pied

La mycose du pied toucherait 5 % de la population française, un chiffre qui serait en augmentation. Cette maladie est souvent associée à la fréquentation régulière d'un centre nautique ou au fait de transpirer beaucoup des pieds. Pour s'en débarrasser, l'assiduité sera de rigueur, de même que la patience. Peu importe le traitement pour lequel vous allez opter il faut prévoir en moyenne un mois pour en être totalement débarrassé.

Mycose du pied (ou pied d'athlète)

Une bonne hygiène des pieds

Si c'est bien l'humidité qui est la cause de cette mycose, cela ne signifie pas pour autant qu'il faut fuir la salle de bain. Lavez-vous les pieds tous les jours, soigneusement, avec un savon doux. Et surtout assurez-vous de bien les sécher.

La mycose se transmet assez facilement, il est donc important d'utiliser une serviette spécifique pour vos pieds, afin de limiter la transmission.

De bonnes chaussettes

La mycose adore l'humidité. Elle aime donc les chaussettes qui font transpirer et les pieds coincés toute la journée dans leur chaussure. Optez idéalement pour des chaussettes en coton ou en laine. Prévoyez une paire pour la pratique d'une activité sportive. Et dès que vos chaussettes sont humides, changez-en ! Faites également attention à vos chaussures. Identifiez celles qui font transpirer et laissez-les de côté jusqu'à la disparition totale de la mycose. Par la suite, évitez de les porter trop souvent. Ce sont probablement ces chaussures qui ont favorisé l'apparition de la mycose. L'idéal serait de se promener pied nu, mais si vous ne vivez pas seul, vous risquez de contaminer les autres occupants de votre domicile.

Des bains de pied

Il s'agit ici de traitements. Un bain de pied ponctuellement ne fera pas grand-chose. Par contre un bain de pied tous les jours, à suivre aussi scrupuleusement que la posologie donnée par un médecin, vous permettra de lutter efficacement contre la mycose des pieds.

Voici plusieurs bains de pied différents, mais tous aussi efficaces.

Bain de pied à l'eau salé
La préparation est simple : ajoutez une cuillère à soupe de gros sel pour un litre d'eau tiède dans une bassine. Baignez-y vos pieds pendant 10 à 15 minutes.
Bain de pied au bicarbonate de soude
Prévoyez quatre cuillères à soupe de bicarbonate de soude pour un litre d'eau tiède. Laissez vos pieds dans ce bain pendant 15 minutes.
Bain de pied à l'extrait de pépin de pamplemousse
Ajoutez 40 gouttes de l'extrait dans un litre d'eau tiède. Baignez vos pieds pendant 15 minutes.

Dans tous les cas, il est important de bien sécher vos pieds à la sortie du bain. Renouvelez tous les jours, jusqu'à la disparition totale de la mycose. Le traitement est à appliquer pendant deux semaines à un mois.

Les huiles essentielles et extraits de plantes

Chaque huile essentielle a des propriétés différentes. Pour agir contre la mycose, il faut une application locale. C'est à dire que l'on dépose une goutte d'huile sur un coton tige. Puis on applique le coton tige directement sur la zone du pied concernée. Attention, les huiles essentielles en application locale ne conviennent pas aux enfants et aux femmes enceintes. Il faut faire trois applications par jours pendant deux ou trois semaines.

Voici les huiles les plus efficaces :

  • le tea tree, dit également arbre à thé, utilisé seul ;
  • une association de lavande, de sarriette et d’amande douce ;
  • une association de tea tree, de laurier noble, d'eucalyptus citronné ;
  • l'huile Natursail Athlete's foot pour lutter contre la mycose du pied, soit une préparation d'extraits de plantes déjà équilibrée spécifiquement contre la mycose.

Les huiles essentielles sont à manipuler avec soin. Équipez-vous toujours de gants avant de commencer votre mélange. Conservez-le dans une bouteille en verre teint.

Par ailleurs, ces huiles essentielles peuvent être utilisés pour nettoyer votre coupe-ongle après chaque utilisation. Il s'agit encore une fois de s'assurer que la mycose ne s'étendent pas aux autres orteils, à l'autre pied ou à vos enfants.