La gale, les premiers gestes pour éviter la contagion

Pendant longtemps la gale a été synonyme de mauvaise hygiène. Une image qui persiste, alors même que la maladie revient et que les chercheurs ont exclu l'hygiène des facteurs de transmission.

Gale

En effet, la gale est due à un acarien parasite : le sarcopte. Celui-ci s'installe sous la peau pour y pondre ses œufs et en profite pour creuser des tunnels. Il prend place en général au niveau des plis du corps, c'est à dire aux poignets, sous les aisselles, aux coudes, autour des seins des femmes, etc. Il provoque alors des démangeaisons et irritations très fortes, surtout la nuit.

Aujourd'hui on compte une soixantaine de nouveau cas par jour en France. Les personnes contaminées sont de tout milieu social. Cependant les personnes les plus touchées sont les enfants, les personnes âgées et les personnes avec un système immunitaire affaibli.

Il existe plusieurs types de traitement, facile à se procurer et convenant à presque toute la famille. Ainsi Naturasil Scabies Topical CreamTM convient à tous, pour toutes les peaux, à partir de 5 ans, sans aucun effet secondaire. Comme toujours il n'y a que les jeunes enfants, les femmes enceintes et les femmes qui allaitent qui doivent choisir avec le plus grand soin leur traitement.

Comment se transmet la gale?

La contagion est très facile et rapide. Il suffit d'un simple contact de peau. Il est également possible de transmettre la gale via les vêtements et autre tissus, mais cette transmission est plus rare, car le parasite reste autant que possible sur un hôte vivant.

Par ailleurs, le temps d'incubation varie de 1 à 5 semaines. Il est donc possible d'avoir déjà le parasite sur soi, de ne rien ressentir et de transmettre des parasites à d'autres personnes.

Enfin, la contagion est rapide et très importante au sein des collectivités, comme dans une crèche ou en maison de retraite par exemple. En effet, le parasite aime particulièrement se glisser au niveau des doigts et des poignets, parties du corps très en contact avec les autres.

Comment éviter la contagion?

Voici diverses actions à mettre en place pour limiter la contagion. Il est nécessaire de tout faire le plus rapidement possible. Aussi laborieux que ce soit, il est important de nettoyer toute la maison dans le même temps pour ne pas installer des vêtements décontaminés sur un lit encore contaminé.

  • Traiter la personne contagieuse et tout son entourage. Il existe divers traitements à choisir selon le profil de chacun. Mais tout le monde doit être traité, les nourrissons comme les femmes enceintes. Vous pouvez opter pour Naturasil Scabies, traitement homéopathique contre la gale.
  • En parler aux personnes qui pourraient être infectées. Malgré l'image négative de la gale, il faut prévenir l'école ou les clubs de sport par exemple, pour permettre à tout le monde de recevoir rapidement le soin adéquate.
  • Laver tous les vêtements et draps à une température égale ou supérieure 60°C.
  • Utiliser de la poudre antiparasitaire pour tout ce qu'il n'est pas possible de laver : le canapé, les sièges auto, les tapis, etc. En général il faut ensuite laisser reposer pendant 24h puis passer l'aspirateur dans les moindres recoins.
  • Jeter le sac de l'aspirateur dès que votre ménage anti-parasite est fini.
  • Limiter les visites, garder les enfants à la maison. Toute personne qui suit le traitement contre la gale reste contagieuse pendant les trois jours pleins qui suivent le début de ce traitement.
  • Éviter les câlins (entre frères et sœurs par exemple) et les rapports sexuels.
  • Porter des gants pour faire le ménage antiparasitaire et bien se laver les mains plusieurs fois par jour.

Cette maladie étant encore assez rare, elle est parfois confondue avec de l'eczéma. C'est pourquoi en parler autour de vous est important. Vous limitez ainsi la contagion, vous évitez que des personnes déjà fragiles (enfants et personnes âgées) suivent un traitement inadéquate. Et enfin, vous vous protégez vous-même. Car si votre famille se débarrasse de la gale mais que d'autres enfants de l'école ou de votre salle de sport l'ont, vous risquez fort de l'attraper de nouveau.