Utiliser du lubrifiant: pourquoi ?

Les lubrifiants intimes sont utilisés par de nombreuses personnes : hommes, femmes, tout le monde est concerné ! Lors des problèmes de brûlures vaginales ou anales, le gel lubrifiant est une aide précieuse pour retrouver une vie sexuelle épanouie.

Lubrifiants
• Faciliter une pénétration • Eviter les brûlures vaginales ou anales

Tous les couples peuvent vivre, à un moment de leur relation, des troubles de la sexualité. C'est pourquoi les lubrifiants intimes sont utilisés par de nombreux couples aujourd’hui. Faciliter les rapports sexuels, mettre du piment dans sa vie sexuelle, utiliser du lubrifiant a un seul but : rendre le sexe plus agréable qu’avant !

Faciliter une pénétration

L’utilisation des lubrifiants intimes est plus répandue qu’on pourrait l’imaginer ! Hommes et femmes l’utilisent pour différentes raisons. Les hommes les utilisent notamment pour faciliter une pénétration anale car l’anus ne produit pas naturellement de lubrification.

L’utilisation des préservatifs est aussi une bonne raison d’employer des lubrifiants intimes car le préservatif demande une lubrification vaginale parfaite afin que la pénétration soit agréable. En effet, une petite noisette de lubrifiant permet de rendre le contact du latex plus agréable pour l’homme par exemple. Les hommes peuvent alors se servir des lubrifiants intimes avant de mettre un préservatif car le latex a tendance à assécher et serrer le pénis, ce qui entraîne une sensation d'étouffement et de pression.

Une occasion moins connue pour utiliser du lubrifiant est aussi la mise en place d’un premier tampon pendant les règles. Pour les femmes qui n’ont pas toujours l’habitude, un peu de gel intime permet de faciliter l’application.

Eviter les brûlures vaginales ou anales

Utiliser du lubrifiant sert, en premier lieu, à éviter des brûlures vaginales ou anales. Celles-ci ont deux causes principales. Soit ces brûlures vaginales sont permanentes et elles sont donc souvent dues à une insuffisance de désir sexuel, à des effets secondaires de médicaments, au moment de la ménopause, ou à la partie du corps qui va être pénétrée. Rappelons que l’anus, même excité, n’engendre pas une lubrification naturelle.

Les brûlures vaginales peuvent aussi être ponctuelles au moment d’un rapport sexuel. Il arrive en effet que la transsudation vaginale ne s’adapte pas comme elle le devrait pour permettre une pénétration confortable. Le manque de désir sexuel est cependant la cause principale de ces brûlures vaginales. Utiliser du lubrifiant permet alors de pallier l’inconfort et d’apaiser la douleur lors de la pénétration.

Même si la ménopause est souvent considérée comme la période où les brûlures vaginales sont les plus importantes à cause de la sécheresse intime, les femmes utilisatrices de lubrifiants intimes ne sont pas toutes ménopausées !

En effet, plus de 30% de femmes de moins de 50 ans utilisent des lubrifiants intimes contre 45% pour les femmes de plus de 50 ans. Les lubrifiants intimes sont donc utilisés à tout âge et la répartition n’est pas forcément celle à laquelle on pourrait s’attendre !

De nombreuses jeunes femmes utilisent des lubrifiants intimes suite à des troubles causés par le tabac ou l’utilisation de préservatif qui ont entraîné des brûlures vaginales. Les soucis de lubrification peuvent survenir aussi après une grossesse, des conflits conjugaux ou des médicaments antidépresseurs. Les efforts fournis afin de rendre les lubrifiants intimes agréables, sans odeurs et inodores ont aussi favorisé une utilisation accrue de ces gels.

En résumé, les lubrifiants intimes doivent être utilisés dans tous les cas où la femme ou l’homme ressent une douleur lors du rapport sexuel. Si ce n’est pas le cas, la personne risque de mettre en place un réflexe négatif qui entraînera peut-être un blocage par rapport aux rapports sexuels. L’utilisation des lubrifiants intimes augmente alors le plaisir et l’intensité des sensations.