Les pertes vaginales pendant la grossesse

Avoir des pertes vaginales est quelque chose de tout à fait normal et courant. Pourtant pendant la grossesse on remet vite en question tout ce que l'on sait, on doute et on s'inquiète. Il en va de même pour les pertes vaginales. Cet article fait le tour de la question, pour vous rassurer, connaître les bons gestes et malgré tout, ne pas passer à côté d'une infection.

Pertes vaginales

Les spécificités des pertes vaginales pendant la grossesse

Les pertes vaginales sont normales et participent à l'entretien du vagin.

Pendant la grossesse, les pertes vaginales vont être légèrement plus abondantes, surtout pendant les dernières semaines. En effet, elles sont provoquées par l'augmentation du taux d’œstrogène. Visuellement, elles sont transparentes mais elles semblent blanches sur les sous-vêtements ou sur le papier toilette. Elles sont peu ou pas odorantes. Et elles peuvent couler à n'importe quel moment.

Il n'est donc pas nécessaire de prendre rendez-vous avec votre médecin pour de telles pertes vaginales. Cependant, pensez à consulter si vos pertes changent de couleurs, qu'elles sont accompagnées de douleurs ou de saignements.

Les pertes vaginales anormales

Que ce soit pendant une grossesse ou non, des pertes vaginales anormales peuvent apparaître et nécessiter des soins. Les risques sont tout le temps les mêmes de développer une maladie mais les conséquences peuvent être plus désagréable pendant la grossesse où tant de choses sont déjà compliquées.

Les deux infections les plus courantes sont la vaginose et la mycose vaginale.

Dans le cadre de la vaginose, les pertes vaginales ont une odeur de poisson et sont douloureuses. Il est impératif de démarrer un traitement pour s'en débarrasser. Il existe d'ailleurs des soins homéopathique contre la vaginose accessible pendant la grossesse, comme le soin Native Remedies Vagi-ClearTM.

La mycose vaginale est une infection fongique, c'est à dire provoquée par la présence d'un champignon qui se développe dans le vagin. Les pertes vaginales sont alors inodores mais d'une couleur s'approchant de celle du lait caillé et sont accompagnées de démangeaisons et de brûlures qui sont ressenties principalement lors des rapports sexuels. Le traitement est disponible sur ordonnance. Mais que cela ne vous prive pas de rapports sexuels, puisqu'un lubrifiant peut tout à fait compenser, comme Yes OBTM, lubrifiant naturel à base d'huile.

Ainsi les pertes vaginales anormales sont identifiables par leur couleur, leur odeur ou par la sensation qui les accompagnent. Il existe d'autres infections causant des pertes vaginales anormales pendant la grossesse, n'hésitez pas à prendre rendez-vous en cas de doute.

Astuces pour se sentir bien pendant la grossesse

Voici quelques astuces que vous pouvez appliquer selon vos besoins pour mieux vivre votre grossesse.

  • Utilisez des protèges-slips. L'idéal est de ne pas en porter en permanence car ils assèchent le vagin. Mais vous pouvez en utiliser tout de même régulièrement pour vous sentir plus à l'aise, surtout au moment de sortir de chez vous.
  • Optez pour un savon spécifiquement dédié à la toilette intime féminine : Yes CleanseTM fait très bien l'affaire et est issu de la filière biologique. Il faut choisir un savon qui respecte le pH du vagin. Et si pour quelques nuits vous n'en avez pas (en séjour chez des amis par exemple), préférez vous laver simplement à l'eau qu'avec un savon parfumé et trop chimique.
  • Laissez votre corps respirer. Tant pour le développement de votre bébé que pour votre propre peau, évitez les tenues trop serrées ou vous ne pouvez pas vous mouvoir facilement. Évitez également les vêtements créant des frottements. Investissez dans des sous-vêtements en coton.
  • Gardez le moral et continuez à avoir des rapports sexuels aussi souvent que vous et votre partenaire le souhaitez. Si vos pertes vaginales vous mettent mal à l'aise, prenez une douche avant de commencer. Et pour éviter toutes irritations, vous pouvez vous offrir un lubrifiant. Yes WB est un lubrifiant à base d'eau qui rend les rapports plus confortables.
  • Et surtout, au moindre doute, contactez votre médecin ou votre sage-femme, demandez conseils et ne restez pas seule dans votre coin à vous inquiéter inutilement.