Éliminer en douceur les boutons de Molluscum

Le Molluscum Contagiosum est une infection bénigne qui concerne surtout les enfants de moins de 10 ans. Elle se présente sous la forme de petites excroissances de 2 à 5 mm de diamètre. Elles ont un petit creux à leur sommet, comme un mini volcan.

Ne rien faire contre le molluscum

Plusieurs traitements sont disponibles, dont certains sont réputés pour être douloureux. Voici une présentation des alternatives qui s'offrent à vous pour éliminer en douceur les boutons de molluscum.

Le traitement n'est pas obligatoire. Certains médecins parlent de quelques mois pour s'en débarrasser sans rien faire, d'autres déclarent qu'il faut 1 à 2 ans.

Si vous faites ce choix, gardez en tête que le risque de cicatrices est fort, de même que le risque de créer une contagion dans les collectivités fréquentées par la personne atteinte.

Le curetage : la solution la plus douloureuse

Le curetage semble être la solution préférée des médecins généralistes et des dermatologues. C'est pourtant la solution la plus douloureuse, malgré l'utilisation par certains praticiens de patchs anti-douleurs. En effet le curetage consiste à gratter chaque excroissance avec un scalpel. Le médecin retire ainsi la peau infectée. C'est une solution rapide et efficace, mais pas sans risque de récidive. En effet, pendant la procédure, il y a le risque que le virus à l'origine du molluscum se disperse sur une autre partie du corps.

Par ailleurs cette solution est impossible si les excroissances sont trop nombreuses car cela demanderait bien trop de temps.

Des solutions moins douloureuses mais pas toujours accessibles

Il existe deux autres traitements proposés par les dermatologues. La cryothérapie consiste à détruire le virus par le froid. Le médecin utilise pour cela de l'azote liquide. C'est une technique impressionnante pour les enfants (à moins que les excroissances ne soient localisées sur les fesses comme cela arrive souvent). Elle peut également être douloureuse. Enfin, elle nécessite souvent plusieurs rendez-vous avant de venir à bout de l'infection.

Le laser est une autre possibilité, mais elle est souvent écartée en raison de son prix. Un traitement au laser coûte très cher. Là encore il s'agit de brûler la peau infectée sans toucher à la peau saine.

Des solutions naturelles contre le molluscum

Il existe des solutions naturelles et douces pour faire disparaître les excroissances de molluscum. Elles reposent sur l'utilisation de plantes. Il est possible de faire son mélange soi-même, mais le plus simple reste de se procurer un mélange homéopathique qui a fait ses preuves. Cela donne l'assurance de pouvoir traiter les enfants en douceur et sans mauvaise surprise. Nous vous proposons deux traitements différents, tous les deux 100 % homéopathique : Naturasil Molluscum et ZymaDerm contre le Molluscum Contagiosum.

Ces solutions naturelles sont à appliquer à votre domicile. L'idéal est de commencer le traitement dès l'apparition de la première excroissance, pour s'en débarrasser le plus rapidement possible. Mais cela n'est pas toujours réalisable, surtout si vous voulez vous assurer d'abord auprès d'un médecin du bon diagnostique. Le traitement demande du temps et de la patience. Il faut appliquer le produit directement sur chaque excroissance plusieurs fois par jour. L'infection disparaîtra totalement en 2 à 6 semaines.

Pendant toute la durée du traitement, pensez à suivre quelques conseils pour éviter la contagion. Et lorsque tout est enfin rentré à la normale, discutez avec vos enfants des gestes d'hygiène dans les collectivités. En effet, en raison de sa facilité à se transmettre, il est possible que le molluscum se soit installé sur le corps de nombreux enfants de l'école et que l'infection mette quelques temps à disparaître.