Contactez-nous | lun-ven 9h à 20h - sam 10h à 15h

09 75 18 71 60 Chattez en direct
  • La qualité au meilleur prix

    Des produits naturels pour tous les budgets

  • Livraison offerte dès 50€ d'achat

    Choisissez un jour qui vous convient

  • Nos clients nous aiment !

    Avis indépendants par Trustpilot

Alopécie, calvitie et chute de cheveux. Quelle différence?

Beaucoup de personnes ont tendance à confondre 3 phénomènes capillaires assez proches : la chute de cheveux, l’alopécie et la calvitie. Si le premier est un processus tout à fait normal, les 2 autres résultent d’un dysfonctionnement du cycle de vie du cheveu et provoquent une perte irréversible du capital capillaire.

État normal État anormal Résultat
Dénomination Chute de cheveux Alopécie (chute importante) Calvitie
Nb de cheveux perdus par jour Entre 40 et 100 + de 100 -
Âge moyen de l’apparition Avant 30 ans Entre 25 et 45 ans Après 45 ans
Pourcentage des hommes atteints ♂* 100% 40% >50%
Pourcentage des femmes atteintes ♀* 100% 20% - 30% >16%**

*L’alopécie diffère d’une personne à une autre et d’un groupe ethnique à un autre. Les personnes originaires des pays du Sud-est asiatique sont moins sujettes à l’alopécie comparativement aux Caucasiens par exemple.

** Chez les femmes, les calvities les plus communes sont celles de stade 1 et 2 avec des zones clairsemées. La calvitie de stade 3 avec une perte totale des cheveux sur le vertex et la zone frontale est assez rare.

Chute de cheveux

Le cycle de vie d’un cheveu dure en moyenne entre 2 et 5 ans et se compose de 3 phases : la phase anagène durant laquelle le cheveu croît, la phase catagène (3 semaines) qui est une phase de transition où le cheveu cesse de pousser, et enfin la phase télogène, où le cheveu mort reste en suspend jusqu’à ce qu’il tombe et cède sa place à une nouvelle fibre capillaire. Nous perdons en moyenne entre 50 et 100 cheveux par jour. Ce chiffre peut aller périodiquement jusqu’à 170, principalement chez certaines personnes sensibles aux bouleversements environnementaux ou les changements saisonniers par exemple (en automne et au printemps notamment).

Alopécie

L’étymologie du mot alopécie provient du mot grecque ancien "alopecia", signifiant chute de cheveux. Pour éviter toute confusion, la description correcte de l’alopécie devrait plutôt être une "chute importante de cheveux". Ce phénomène capillaire anormal résulte d’un dysfonctionnement dans le cycle de vie du cheveu, avec une anomalie dans sa phase anagène qui se retrouve raccourcie, ne laissant pas assez de temps à la repousse de croître convenablement. Les nouveaux cheveux deviennent ainsi de plus en plus fins et faibles, jusqu’à ce qu’ils tombent de manière définitive et ne se renouvellent plus. Si les causes d’une alopécie sont multiples, dans 70% des cas chez les hommes, elle est due à un facteur génétique. On parle alors d’une alopécie androgénique.

Calvitie

La calvitie est le stade ultime de l’alopécie. Elle se traduit par l’apparition d’une zone capillaire partiellement ou complètement dégarnie, où on peut percevoir aisément le cuir chevelu. La calvitie se manifeste le plus souvent à partir de l’âge de 40 ans chez les hommes, surtout au niveau du vertex, des tempes et de la zone frontale. Pour différencier les différents stades de calvitie, il existe de nombreuses normes de classifications qui permettent de distinguer le degré de dégarnissement capillaire, le stade 1 représentant souvent une calvitie encore précoce.

Souscrire
à la Newsletter