La taille du pénis compte-t-elle vraiment ?

De tout temps, pour autant que l’on puisse se référer aux écrits de l’Antiquité et des époques moins reculées, la taille du pénis aurait été importante du point de vue culturel et social, mais qu’en est-il vraiment ? Et aurait-elle été depuis toujours appréciée de la même façon ?

Agrandissement du Pénis

La taille du pénis

Il semblerait que nos Anciens aient eu, eux aussi, une certaine obsession de la taille de leur phallus. Cependant, alors que de nos jours un homme préfère un pénis long et fort, dans l’Antiquité les verges de petites tailles étaient les plus prisées. Si l’on consulte les textes des Grecs, les hommes virils devaient être dotés d’un petit pénis pour avoir droit de cité et pour les Romains, le comble de la vulgarité anatomique était un pénis de grande taille comme l’a démontré l’historien Eloi Thierry dans plusieurs de ses travaux sur le sujet. Et cela, tant sur le point social qu’esthétique. On peut le déduire également des statuaires grec ou romain dans lesquels les hommes sont représentés nus la plupart du temps, mais avec des attributs génitaux loin de ce qui est jugé de nos jours comme respectable.

Quelle moyenne environ pour la taille du pénis ?

Comme nous venons de le voir les idées varient d’une époque à l’autre, mais aussi d’une culture à l’autre. En effet, chez certaines tribus d’Amérique du sud, ce sont les hommes ayant le plus petit phallus qui sont appelés à jouer un rôle conséquent dans la société et les hommes dotés d’un grand appendice sont relayés dans les strates les plus basses et les moins considérables de la structure sociale. Par ailleurs, il est malaisé de définir une moyenne générale puisque les conditions météorologiques ainsi que les conditions émotionnelles peuvent incroyablement influencer sur la taille du pénis. Par ailleurs, la taille du pénis au repos est nettement inférieure à celle en érection et les variantes sont quasiment innombrables. Fréquemment un homme adulte aura un pénis d’environ une dizaine de centimètres au repos qui s’agrandira jusqu’à une quinzaine en érection. Néanmoins les variabilités de longueur sont telles qu’un homme peut très bien voir l’agrandissement occasionné par l’excitation sexuelle doubler la taille de celui-ci.

L’agrandissement du pénis

A l’heure actuelle où les normes de taille mais aussi d’aspect semblent régis par le visionnement des films pornographiques et des émissions télévisuelles érotiques en tout genre, la taille du pénis semble être d’une importance capitale. Tout comme les pratiques sexuelles, l’industrie pornographique a érigé en règles les sexes masculins de grandes tailles et beaucoup d’hommes souffrent de ne pas posséder les 24 cm de Rocco Siffredi voire les 29 cm de Mandingo ! Ils recherchent donc, en tout bien tout honneur, un agrandissement de pénis.

Différentes méthodes pour l’agrandissement du pénis

Il existe plusieurs méthodes pour l’agrandissement du pénis. L’une d’elle est celle que peut fournir, écus trébuchants, l’industrie de la chirurgie esthétique. Certains préféreront un extenseur pénien qui leur paraîtra moins drastique. D’autres moyens plus doux et tout aussi efficaces sont les pilules pour produire l’agrandissement du pénis. On aura soin de prendre en compte tous les choix possible avant de faire un choix définitif car le pénis est un organe fragile malgré sa grande robustesse apparente.