Éviter la prolifération du molluscum contagiosum

Voici une infection que de nombreuses familles découvrent en même temps que les enfants font leurs premiers pas à l'école. Le molluscum contagiosum correspond à l'apparition de petits boutons roses sur diverses parties du corps.

Poser le bon diagnostique

Le molluscum contagiosum est très contagieux et il est nécessaire de poser le bon diagnostique pour mettre en place les bons gestes. N'importe quel médecin généraliste, voir même pharmacien pourra établir le bon diagnostique. Ensuite, il vous sera quasiment toujours proposé de prendre rendez-vous avec un dermatologue pour cureter les boutons. Cela consiste à gratter chaque bouton avec un scalpel. Une solution longue et douloureuse que de nombreux parents préfèrent éviter, même si c'est le traitement la plus rapide.

L'homéopathie fonctionne très bien. Vous pouvez donc opter pour des traitements combinant plusieurs huiles. C'est le cas de Naturasil MolluscumTM, huile de soin contre ces boutons. Un autre traitement alternatif est le ZymaDerme contre le molluscum contagiosum.

En lien direct avec le traitement, il est important d'agir contre la prolifération du molluscum contagiosum et protéger ainsi tant votre famille que les autres enfants de l'école. Les différents conseils ci-dessous sont à appliquer jusqu'à la disparition totale de tous les boutons.

Éviter la promiscuité

Pendant toute la période de soin et jusqu'à disparition totale du molluscum contagiosum, il est très fortement déconseillé de fréquenter des lieux comme les piscines, les saunas, etc. Par ailleurs, il est conseillé de garder les touts-petits à la maison pour éviter la prolifération dans tout l'établissement scolaire ou de garde.

Pour les plus grands, il est possible de continuer à fréquenter des établissements collectifs en prenant soin à ne pas partager les vêtements, à ne pas s'asseoir sur la cuvette des toilettes, etc. Si les boutons sont présents sur les mains, il est possible d'appliquer dessus un pansement pour limiter la contagion.

Au sein d'une fratrie, cela demande de nettoyer plus fréquemment certains lieux (les toilettes, pour éviter les boutons au niveau des fesses) ou la salle de bain par exemple. L'enfant contagieux prendra son bain en dernier. Et il est préférable de faire des câlins et autres parties de chatouilles quand tout le monde est bien habillé.

Enfin, certains sites déconseillent toute activité sexuelle tant que les boutons de molluscum contagiosum n'ont pas tous disparu. C'est effectivement l'idéal, mais puisqu'il faut parfois quelques mois pour s'en débarrasser, soyez plutôt logique. Pensez à des pansements, à garder votre t-shirts, bref, trouvez des solutions pour qu'il ne soit pas possible à votre partenaire de toucher les boutons. Le rapport sexuel en lui-même ne transmet pas la maladie.

Ne pas partager ses affaires

Voilà un conseil qui change de ce que nos parents nous répétaient toute notre enfance : il est préférable de ne pas partager.

Cela concerne tant les vêtements, que les draps, les serviettes de bain, etc. La prolifération de molluscum contagiosum se fait surtout par le contact de peau à peau, mais la contagion par les vêtements est également possible.

Au moment de laver le linge, privilégiez une lessive avec une température élevée, égale ou supérieure à 60°C. Lorsque les boutons commencent à disparaître, n'hésitez pas à laver plus fréquemment les vêtements de la personne contaminée.

Ne pas gratter les bosses

Suivant les personnes atteintes, les boutons de molluscum contagiosum peuvent créer des démangeaisons. Il faut éviter autant que possible de se gratter.

Là encore, il est possible d'opter pour des pansements afin de ne pas les voir, d'y penser moins et donc de se gratter moins. Par ailleurs, si l'enfant se gratte par dessus le pansement, le microbe ne va pas se disperser dans l'air, ni sur d'autres parties du corps de l'enfant en question et des personnes à proximité.

Et puisqu'il est impossible de ne pas se gratter du tout (on peut le faire machinalement), il faut aussi se laver régulièrement les mains avec du savon.