Problème d’éjaculation précoce : les conséquences

Frustration, angoisse, perte de confiance en soi, manque de libido, absence de vie sexuelle : les conséquences de l’éjaculation prématurée peuvent entraîner de vrais problèmes, que ce soit pour l’éjaculateur précoce ou pour le couple.

Éjaculation Précoce
• Diminution de la fonction sexuelle • Problèmes dans le couple

Diminution de la fonction sexuelle

Si le trouble de l’éjaculation prématurée persiste, il peut dégrader la fonction sexuelle de l’homme et de la femme. En effet, l’envie d’avoir des rapports sexuels est beaucoup moins forte. Plus de 50% des hommes qui souffrent d’éjaculation prématurée se disent être insatisfaits de leur vie sexuelle.

Manque de confiance en soi, stress à l’idée de l’échec, frustration de ne pas ressentir d’orgasme : le trouble de l’éjaculation prématurée entraîne des conséquences sur le physique et la vie sexuelle de la personne. La qualité de vie d’un éjaculateur précoce est réellement altérée par ce trouble de l’éjaculation prématurée. Des études ont montré que les hommes qui souffraient de trouble d’éjaculation prématurée étaient en général moins satisfaits dans leur vie, même en ce qui concerne les domaines sociaux, intellectuels, loisirs…

En effet, une diminution ou une absence de sensation au moment de l’éjaculation peut se faire ressentir, avec le temps. Une difficulté à maintenir l’érection est même possible. Ceci s’explique notamment par le fait que l’éjaculateur précoce est trop préoccupé par le fait de retenir son éjaculation plutôt que son propre plaisir. Ainsi, il ne se laisse pas aller au plaisir sexuel. Petit à petit l’éjaculateur précoce n’a donc plus de vie sexuelle car il n’en ressent ni le besoin, ni l’envie.

Problèmes dans le couple

Satisfaction sexuelle et vie sexuelle se détériorent et cela induit une tension majeure au sein du couple. Baisse de libido, manque d’épanouissement sexuel, les conséquences de l’éjaculation prématurée peuvent induire une réelle détresse pour l’éjaculateur précoce mais aussi pour la partenaire. 45% des partenaires des éjaculateurs déclarent avoir une vie sexuelle insatisfaisante.

La partenaire souffre notamment de la disparition progressive de l’intimité. La femme en veut souvent à son partenaire de ne pas régler ce trouble de l’éjaculation. Cela entraîne une situation de frustration et d’humiliation pour l’éjaculateur précoce. Il tente de résoudre cette situation en essayant à tout prix de procurer l’orgasme à sa partenaire grâce à une stimulation orale ou manuelle ce qui induit une tension pour la femme qui se dit qu’il faut qu’elle jouisse absolument pour ne pas le décevoir.

Les hommes pensent souvent que la solution est de réduire les préliminaires. Mauvaise idée ! En effet, la partenaire n’est souvent pas assez stimulée pour parvenir à un niveau d’excitation suffisant pour atteindre l’orgasme rapidement. Les rapports sexuels sont, par conséquent, souvent douloureux pour la femme à cause d’un manque de lubrification. De plus, elle n’aura certainement pas le temps de ressentir du plaisir ou un orgasme.

Les rapports sexuels n’étant pas synonymes de plaisir, le couple fera de moins en moins l’amour. Le couple est pris dans un cercle vicieux qui entraîne une baisse de libido due à une absence de vie sexuelle. Il est donc important de trouver une solution pour éviter de grosses tensions dans le couple.