Comment fonctionne l'éjaculation

Tous les hommes se souviendront toute leur vie de ce moment qui a suscité beaucoup de questions, d’enthousiasme et de fierté : leur toute première éjaculation. Mais est-ce que quelqu’un sait vraiment comment cela fonctionne ? Un petit tour d’horizon s’impose afin de mieux connaitre le fonctionnement de l’éjaculation masculine.

Éjaculation Précoce

Tout le monde le sait, l'orgasme est suivit de l'éjaculation masculine. Cette même éjaculation est en fait un reflexe masculin qui libère les spermatozoïdes quand un certain niveau d'excitation est dépassé. Ce phénomène peut être étudié en deux phases successives.

Dans un premier temps les canaux qui permettent l'éjaculation, la prostate (commune à tous les hommes) et les vésicules séminales vont se contracter. Cette contraction va permettre d'expulser le sperme qui va se retrouver à la base de l'urètre. Cette expulsion va provoquer une tension dans la région de l'urètre. A partir de ce moment, on appel cela le point de non-retour. C'est à ce moment bien précis que l'orgasme masculin va se produire. En médecine, nous appellerons cela : le point d'inévitabilité éjaculatoire. A partir de ce moment, va se produire l'éjaculation. Les muscles qui sont à la base du pénis et ceux également situés au niveau de l'anus vont se contracter ensemble pour expulser le sperme à l'extérieur du pénis.

Voilà ce qu'est l'orgasme. Cette même éjaculation est expulsée par le méat urétral. Au moment de la puberté de jeunes garçons, il peut y avoir des éjaculations mais sans émission de sperme. En effet, à ce moment là, la production de celui-ci n'a pas possible car l'organisme n'est pas encore apte à le faire. Il faut donc attendre qu'il soit totalement développé. Enfin, il existe un phénomène totalement normal, mais qui peut surprendre les personnes qui ont, ou qui auront, la possibilité de s'en rendre compte. Ce phénomène est l'éjaculation nocturne. Elle se produit durant la nuit pendant le sommeil. Elle porte plusieurs noms comme pollution nocturne ou encore émission nocturne. Elle est essentiellement remarquée au moment de l'adolescence mais peut également être examinée à l'âge adulte. Mais ne vous inquiétez pas, ce phénomène nocturne est tout à fait normal et touche une très grande majorité d'homme.