Comment ne pas avoir d’hémorroïdes

Prévenir les hémorroïdes, vous permet d’éviter une situation incommodante et douloureuse. Lorsqu’elles se déclarent, elles peuvent vous gâcher la vie, quotidienne et sociale. Les éviter, c’est respecter certaines recommandations. Quelles sont-elles ? On vous conseille.

Traitements des hémorroïdes

1. L’alimentation

L’alimentation est le premier conseil préventif. Avoir une alimentation saine, à base de fibres vous permet de faciliter l’expulsion des selles à l’aide d’un bon transit.

Pour améliorer cela, les fruits frais, les crudités ou encore les céréales complètes, riches en fibre sont votre allié. D’autres aliments en revanche, sont à consommer avec modération comme les fromages, les viandes ou encore le pain blanc. La résultante physique de cette alimentation est des selles ramollies pour une défécation en douceur.

Pour permettre une hydratation des selles facilitant le passage dans le canal anal, l’eau est primordiale. Entre 1,5 et 2 litres par jour vous est nécessaire pour éviter les hémorroïdes. Les eaux riches en sels minéraux, les jus de fruits ou la soupe sont donc vivement recommandés au détriment de l’alcool qui ont l’effet inverse puisque dilatant les vaisseaux.

2. Une activité physique et régulière

On peut s’interroger sur le rapport entre hémorroïdes et activité physique. Et bien, détrompez vous ! Le sport est un merveilleux stimulant du transit intestinal. Un bon transit, c’est un risque en moins d’hémorroïdes.

L’activité physique demandée n’est pas contraignante puisqu’une vingtaine de minute de marche chaque jour améliore votre transit.

Par ailleurs, rester des heures assis devant votre bureau est également un facteur d’hémorroïdes. Marcher quelques minutes vous permettra, en plus de vous dégourdir les jambes, prévenir l’apparition d’hémorroïdes. Faites donc des pauses régulièrement.

Cependant, à l’inverse, une activité physique trop intense ou encore porter des objets lourds sont des facteurs d’apparition d’hémorroïdes. L’activité physique doit donc être bénéfique pour votre corps mais également pour vos intestins.

3. Prendre soin de son « moi intérieur »

Les intestins doivent aussi être chouchoutés. Ecouter votre corps et aller à la selle lorsqu’il vous le demande permet d’éviter les hémorroïdes. En effet, l’attente annule les effets des fibres sur les selles ce qui amène à faire davantage d’efforts lors de la selle.

En position assise, les muscles de l’anus se relâchent ce qui stimule les vaisseaux et l’afflux de sang s’accroit. C’est un risque d’hémorroïdes si cela s’ajoute à d’autres difficultés comme la constipation. Ainsi, il est recommandé de ne pas rester trop longtemps sur les toilettes.

Prévenir les hémorroïdes, c’est avant tout de prendre soin de son corps et l’écouter. En effet, les recommandations pour éviter les hémorroïdes sont simplement une hygiène de vie qui vous permettra de prévenir bien d’autres maladie comme l’obésité, les maladies cardio vasculaires ou encore la dépression. Prenez soin de votre corps !