Contactez-nous | lun-ven 9h à 19h - sam 10h à 15h

09 75 18 71 60 Chattez en direct
  • La qualité au meilleur prix

    Des produits naturels pour tous les budgets

  • Livraison offerte dès 50€ d'achat

    Choisissez un jour qui vous convient

  • Nos clients nous aiment !

    Avis indépendants par Trustpilot

Comment éliminer rapidement les acrochordons de la peau ?

Les acrochordons sont des excroissances cutanées inoffensives mais qui présentent un aspect esthétique assez disgracieux. De petites tailles avec une texture molle et souple, ils se forment le plus souvent dans les plis de la peau et leur apparition s'accroit généralement avec l’âge.

Aucune explication scientifique n’a réussi jusqu’à nos jours à déterminer avec exactitude les causes de leur poussée, même si on soupçonne une perturbation dans la reproduction des cellules des glandes sébacées hypertrophiées d’en être en partie responsable.

Les acrochordons peuvent éclore sur n’importe quelle partie du corps, avec une prédominance toutefois au niveau du visage, le cou, les aisselles et l’aine.

Pourquoi vouloir les éliminer ?

Même si les acrochordons sont inoffensifs et ne présentent aucun danger pour la santé, la majorité des personnes qui en sont pourvues souhaitent les éliminer, et cela pour plusieurs raisons. Ils ont en effet un aspect peu esthétique et rebutant visuellement surtout s’ils sont présents sur des parties exposées comme le visage ou les bras.

De plus, leur forme proéminente peut présenter une gêne pendant le rasage, ou lors du port de certains vêtements ou bijoux. Dans ce dernier cas, un frottement excessif peut conduire à une irritation et justifier dès lors le besoin de leur élimination.

Les différents moyens pour éliminer les acrochordons rapidement

Il existe actuellement 2 moyens pour éliminer les acrochordons rapidement : chirurgicalement ou en ayant recours à un traitement topique.

La chirurgie : cette opération doit généralement être effectuée par un professionnel (dermatologue ou médecin généraliste) sous anesthésie locale. Il pratique soit une cautérisation qui consiste à bruler l’excroissance localement jusqu’à sa disparition, soit l’ablation par cryogénisation avec l’utilisation cette fois du froid qui gèle l’excroissance jusqu’à son élimination par nécrose, soit enfin par incision (bistouri).

Quelle que soit la chirurgie choisie, le risque d’avoir des séquelles cicatricielles existe et doit être pris en considération. De plus, le patient doit prendre des précautions postopératoires en évitant toute exposition au soleil ou tout type de frottement. Cela peut se révéler contraignant et obligera à une vigilance permanente jusqu’à la guérison complète de la plaie.

Les topiques : 2 catégories de topiques sont disponibles : les topiques à bases de composants chimiques et les topiques homéopathiques. Le soin homéopathique est de plus en plus populaire et consiste en l’application d’une lotion ou d'une crème utilisant exclusivement des ingrédients naturels, ceci afin d’éviter tout risque d’effets secondaires cutanés ou d’irritations. L’autre avantage de ce type de traitement est qu’il respecte l’équilibre physiologique de la peau et ne laisse pas de cicatrices cutanées.

Bien entendu, la qualité des ingrédients entrant dans la composition du topique joue un rôle prépondérant dans son efficacité et la célérité de son action. Un bon traitement homéopathique est celui qui permet à la fois de soigner en profondeur tout en boostant le système immunitaire afin de faciliter une bonne cicatrisation. L’intégration d’actifs antiseptiques permet en outre d’accélérer la guérison en prévenant toute infection qui pourrait la ralentir.

Quant aux topiques à bases de composants chimiques, ils sont de moins en moins utilisés à cause surtout des effets secondaires qu’ils provoquent et un ratio risque/bénéfice largement défavorable au patient.

Souscrire
à la Newsletter