Ejaculation précoce : causes et traitement

Le problème d’éjaculation précoce est un problème plus courant qu’on pourrait le penser. Il touche plus de 50% des hommes. Quelles sont donc les causes de ce trouble sexuel ? Comment éviter une éjaculation précoce ?

Éjaculation Précoce
• Causes de l’éjaculation précoce • Traitement de l’éjaculation précoce

Causes de l’éjaculation précoce

Les hommes qui souffrent de problème d’éjaculation précoce ont une excitabilité qu’ils n’arrivent pas à contenir. Ils n’arrivent pas à percevoir les sensations qui contrôlent les éjaculations juste avant l’orgasme. Ainsi, ils ne sont pas capables de retarder l’éjaculation. Le problème d’éjaculation précoce est lié au manque d’expérience ou au manque de rapports sexuels.

C’est surtout par manque de contrôle de l’éjaculation que les hommes ne savent pas retarder l’éjaculation. Pour être plus précis, c’est l’excitation sexuelle que l’homme se doit de maîtriser, plutôt que contrôler l’éjaculation. C’est en apprenant à repérer et maîtriser les sensations qui précèdent l’orgasme que l’homme pourra maîtriser son excitation et retarder son éjaculation.

Les personnes qui sont de nature anxieuse ou stressée ont plus de risques de souffrir de problème d’éjaculation précoce que les personnes qui ont une maîtrise totale de leurs sensations. En effet, le stress provoque un cercle vicieux. A partir du moment où le trouble est installé, la personne stresse avant le rapport sexuel, elle ne peut pas retarder l'éjaculation et celle-ci vient prématurément.

Le mode de vie peut aussi influer sur la qualité des relations sexuelles et, par conséquent, sur la maîtrise de l’éjaculation. Boire trop d’alcool, trop fumer, l’usage de drogues ou, tout simplement, être trop fatigué : ces facteurs peuvent aussi entraîner une impossibilité de contrôler l’éjaculation et donc provoquer une éjaculation prématurée. Les situations de tension nerveuse empêchent aussi de se détendre et provoquent souvent un stress qui déclenche le problème d’éjaculation précoce : manque de temps, crainte d’être surpris…

Traitement de l’éjaculation précoce

Parler du problème d’éjaculation précoce avec son partenaire est primordial. En effet, le partenaire peut aider à déstresser la personne ou lui redonner confiance. Ensuite le partenaire peut aussi l’aider à contrôler l'éjaculation grâce à des caresses ou des masturbations. Interrompre la stimulation avant le moment de l’orgasme permet, par exemple, de retarder l’éjaculation et mieux maîtriser ses sensations… En effet, parfois une simple stimulation du pénis permet de retarder l’éjaculation.

Ainsi, se masturber ou se faire stimuler par son partenaire aide à connaître et prévenir les sensations avant l’orgasme. Répéter une stimulation du pénis plusieurs fois avant le rapport permet de retarder l’éjaculation. Cette stimulation ne doit pas entraîner une éjaculation et il faut la faire autant de fois nécessaires tant que l’orgasme semble arriver trop vite.

Il y a toujours un intérêt à faire durer les préliminaires afin de retarder l’éjaculation. La partenaire sera plus proche de la jouissance si elle a déjà été excitée suffisamment auparavant. De cette façon, elle n’aura pas besoin d’une durée trop importante de pénétration pour jouir. Même s'il n'est pas possible de retarder l’éjaculation, il est important de continuer les caresses afin de qu’elle continue à ressentir du plaisir. De plus, cela permet parfois de recommencer une autre fois.

Pour les hommes qui ne parviennent pas d’eux-mêmes à contrôler l’éjaculation et l’excitation sexuelle, une sexothérapie est la meilleure solution pour aider l’homme à régler le problème d’éjaculation précoce. Certains médicaments peuvent aussi retarder l’éjaculation mais ils ne traitent pas réellement les causes profondes du problème. Ils sont toutefois un excellent complément pour maximiser les résultats. Les gels et spray à appliquer sur le gland permettent de diminuer la sensibilité pour retarder l’éjaculation.