Les aliments qui agissent sur notre haleine

La mauvaise haleine, que les médecins nomment halitose, touche 30 à 50 % de la population adulte. C’est un problème assez fréquent, mais qui peut être ponctuel ou plus régulier. C’est à dire que la cause peut être médicale ou due à un seul aliment un jour précis. Dans les deux cas, l’alimentation joue un rôle important sur notre haleine et il est facile de s’en servir pour éviter les odeurs désagréables.

Mauvaise haleine

Le point sur la mauvaise haleine

Si l’on exclut la mauvaise haleine due à certains aliments, la cause de l’halitose est toujours la présence de bactéries. Souvent, elles profitent d’une mauvaise hygiène dentaire pour s’installer. Ainsi une carie peut être source de mauvaise haleine. Elle peut être également provoquée par un problème gastrique ou par le stress.

Le premier point pour lutter contre la mauvaise haleine est donc toujours de vérifier son hygiène buccale. Il faut changer les brosses à dents, inclure des bains de bouche, prendre rendez-vous avec un dentiste, etc. L’objectif est d’assainir la bouche. Cependant, puisque les bactéries ne vont pas partir d’elle-même, il faut aussi envisager un traitement tel HaliTonic.

Votre meilleur allié : l’eau

Boire majoritairement de l’eau est vraiment le meilleur moyen de garder une bouche fraîche. La consommation d’eau favorise la production de salive. La salive a deux rôles essentiels. Elle a des propriétés antibactériennes et gère donc l’hygiène dentaire. Elle s’occupe également de rincer la bouche en conduisant les aliments vers l’estomac.

L’exact opposé de l’eau est l’alcool, bien connu pour dessécher les muqueuses de la bouche. Il faut également éviter les boissons sucrées. Les bactéries adorent se nourrir de sucre et de gras. Plus on en consomme, plus les bactéries ont de quoi s’alimenter et se développer.

L’idéal est donc de boire majoritairement de l’eau. Astuce : finissez chaque repas par un verre d’eau, qui va nettoyer la bouche. Buvez également un verre d’eau juste avant de vous coucher, pour limiter la mauvaise haleine du matin.

La pomme

La pomme est un aliment qu’il faut bien croquer. En faisant ainsi, on nettoie nos dents et la pomme déloge les aliments coincés. C’est presque aussi efficace qu’une brosse à dents. Par ailleurs elle fait saliver et nous avons vu juste au-dessus les bienfaits de la salive.

Dernier bon point : c’est bon (au goût et pour la santé) et sans sucre raffiné.

Le chewing-gum

Les chewing-gums mentholés sans sucre sont souvent considérés comme une solution efficace contre la mauvaise haleine. C’est exact mais pas tout à fait. Ils vont simplement cacher la mauvaise odeur et non pas agir contre. Heureusement, ils permettent tout de même de saliver et donc de nettoyer plus efficacement la bouche à la fin d’un repas. Notez tout de même qu’entre mastiquer un chewing-gum et se brosser les dents, la seconde solution reste la meilleure.

Les faux fauteurs de troubles

Voici des aliments qui sont souvent accusés de provoquer une mauvaise haleine. On les fuit, ou l’on s’assure de ne pas avoir de rendez-vous importants juste après en avoir consommé.

Au banc des accusés : l’ail, l’oignon, le chou-fleur, certains fromages et les épices.

Dans la réalité, ce sont des aliments qui sont importants pour notre organisme. Les bienfaits de l’ail ne sont plus à vérifier. Ce superaliment prévient du vieillissement de l’organisme et écarte de nombreuses maladies. Cependant il est tout aussi vrai qu’il a un parfum très fort, dont il n’est pas facile de se défaire.

Concrètement ces aliments donnent une mauvaise haleine le temps de nettoyer la bouche correctement et de les digérer. On considère qu’ils peuvent être senti jusqu’à 24h après avoir été ingéré. Mais c’est tout. Ensuite, on ne les sent plus et ils n’agissent pas sur l’hygiène de la bouche.

Les vrais amis

Voici quelques aliments dont certaines propriétés permettent de limiter la mauvaise haleine.

Il est conseillé de mâcher un peu de persil à la fin d’un repas, comme on mâcherait un chewing-gum, pour en extraire le jus (la feuille se consomme aussi, mais sans obligation).

D’autres aliments ont des propriétés antibactériennes qui vont éloigner les bactéries responsables de la mauvaise haleine. Choisissez vos préférés : thé vert, menthe, verveine, anis étoilé, cannelle, romarin, thym…

Encore une fois, que cela ne vous empêche pas de vous brosser les dents. Disons que si vous ne le pouvez pas, commander un thé massala (thé indien aux épices) ou une tisane à la menthe ou à la verveine, devrait vous rassurer et éviter les odeurs.